Hors-jeu : La plus belle conquête

La tenue au Maroc de l’assemblée générale de la fédération équestre internationale (FEI), est un événement sportif de grande envergure. C’est la première fois qu’un pays africain abrite ces assises et c’est la première fois que le record de participation des fédérations atteint un record inégalé. Mieux encore, cette manifestation sportive est imprégnée d’une visite princière qui ajoute une touche politique de bon augure pour les relations maroco-espagnoles.
La présence dans notre pays de l’Infante Dona Pilar de Borbon, soeur du roi Carlos et présidente de la FEI, est considérée par les observateurs comme un acte plein de signification. La tradition espagnole exige que les voyages à l’étranger de la famille royale soient soumis, au préalable, à une concertation avec le Premier ministre. C’est dire combien cette assemblée générale est porteuse pour notre pays tant au niveau sportif, médiatique que politique. On doit cette belle prouesse à cette extraordinaire dame qui dirige la fédération des sports équestres avec une générosité et une noblesse sans pareilles.
SAR la princesse Lalla Amina a consacré toute sa vie à la promotion du sport équestre et de la tradition équine. Que ces assises mondiales soient tenues au Maroc, ce n’est que la résultante logique d’un travail de longue haleine d’une Princesse débordante de dynamisme et de dévouement à un sport aussi noble.
La présidente de la FRMSE a toujours étonné par sa simplicité, sa modestie et sa disponibilité à s’impliquer dans les plus petits détails de l’organisation et de la gestion. C’est à juste raison que La Princesse force le respect et l’admiration de tous les Marocains mais aussi des dirigeants de la fédération internationale. Les hommages vibrants qui lui ont été rendus par d’éminentes personnalités tout au long de ces derniers jours dépassent de loin les simples mots de courtoisie et de protocole. Ils s’adressent spontanément et directement à une présidente tout acquise à préserver la plus belle conquête de l’homme : le cheval.
La présidente de la FRMSE a surpris et séduit tout le monde en proposant la création d’un organisme chargé des arts équestres traditionnels. Une initiative judicieuse qui tend à pérenniser et à promouvoir la tradition équine de par le monde et qui sera certainement prise en considération par les représentatifs des fédérations en conclave à Rabat. SAR la Princesse a conquis le gotha mondial du cheval. La plus belle conquête.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *