Le mot pour rire : Adieu veau, vache… Rio…

Le mot pour rire : Adieu veau, vache… Rio…

Ça y est ! C’est fini ! Nous n’irons pas au Brésil. Oui, je sais que nous avons encore une possibilité théorique d’ y aller mais elle est si hypothétique qu’il vaut mieux ne pas y croire, sinon on risque tous d’y passer. Vous savez que ces derniers temps les infarctus, ça arrive parfois sur un simple coup de tête. Alors, franchement, la sélection nationale, elle est bien sympa, mais je ne crois pas que ça vaille la peine de donner sa vie pour elle. Non, je ne suis pas un traître à la nation, ou alors, on doit être des millions à l’être, mais le ballon rond commence vraiment à me gonfler. Déjà que ça n’a jamais été ma tasse de thé, mais là, je n’ai plus envie d’en entendre parler. Je vais vous faire un aveu : si je vous ai paru m’intéresser à cette qualification d’une manière inhabituelle, c’est pour des raisons très égoïstes. En effet, j’avais réussi, avec beaucoup de mal d’ailleurs, à arracher à ma femme une promesse géniale : si jamais le Maroc est qualifié pour le Brésil, elle me laisse partir à Rio, et seul en plus ! Taoussi, je te hais !
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *