Le mot pour rire: Attention, terrain glissant !

Le mot pour rire: Attention, terrain glissant !

Prenons l’exemple, à  la fois ridicule et tragique, du Complexe Moulay Abdellah. Je comprends parfaitement les gueulantes de tous mes confrères et de l’opinion publique en général.

Je veux bien admettre que nos responsables ne sont pas responsables du mauvais temps, mais ils le sont à 100% de tous les dégâts qu’il peut causer. Non seulement ils sont payés pour ça, mais on met un fric fou à leur disposition pour pallier tous les imprévus.

Or, il n’y a pas plus prévisible qu’une pluie un mois de décembre. Non, on ne leur demande pas d’arrêter la pluie, mais juste de faire en sorte que cette pluie, si bienfaitrice par ailleurs, ne bousille pas en quelques heures une pelouse pour laquelle l’argent du contribuable a été déversé à gogo.

Je sais, tu sais, il et elle sait, nous savons tous et toutes pourquoi tout ça est arrivé, mais je doute encore une fois qu’on aille jusqu’au bout. En tout cas, tant pis pour nous. On n’a pas été foutu de dépasser le 1er match, et on va se faire ridiculiser par tout le Mundialito. Ça nous apprendra.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *