Le mot pour rire : Cherche sélectionneur perpétuellement…

Le mot pour rire : Cherche sélectionneur  perpétuellement…

Le foot, la Botola, les déroutes de la sélection nationale, etc., tout ça, je m’en balance comme de ma première toupie.

Et, encore, ma première toupie, je m’en souviens bien. Je lui avais installé un clou spécial dit du « forgeron », et je la faisais tourner comme personne. C’est vrai, tout ça n’a rien à voir avec le foot, mais si j’ai fait cette transition ridicule, c’est juste pour vous faire remarquer qu’on est en train de nouveau de nous tourner en bourrique en nous parlant de nouveau de recrutement d’un nouveau sélectionneur pour remplacer celui qui n’a même pas eu le temps de devenir ancien.

Oui, je sais que ses résultats sont plutôt en dents de scie, comme ceux de son prédécesseur d’ailleurs, mais de là à vouloir le remplacer aussi  vite, ça ressemble vraiment à un noyage de poisson.

Imaginez qu’on faisait la même chose pour notre Exécutif. Là, je suis sûr que ça va être encore plus difficile car je ne connais pas beaucoup de chefs de gouvernement étrangers qui accepteraient de prendre la direction d’une équipe appelée à être remaniée. Peut-être…

A demain

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *