Le mot pour rire : Entre info et intox

Le mot pour rire : Entre info et intox

Je n’aime pas beaucoup titiller mes amis les journalistes, mais je ne vous cache pas qu’ils m’exaspèrent souvent par les raccourcis qu’ils donnent parfois à l’information censée être sacrée. Je vais vous donner deux petits exemples. Le 1er, un gros titre à la Une d’un confrère arabophone «dénonce» l’achat par le président de la Chambre des députés de «6 grosses voitures à 200 millions de centimes». Bien sûr, avec ce titre on voudrait nous faire croire que chacune de ces berlines a coûté la bagatelle de 2 millions DH, alors qu’il s’agit du montant total de la transaction. 2ème exemple : un autre confrère nous annonce très fièrement qu’en 2012,  2M a séduit «plus du 1/5 ème de l’audience de la télé», ce qui est vrai d’ailleurs. Mais il y a un mais. D’abord, un tel pourcentage, on ne le crie pas sur les toits. Ensuite lorsqu’on additionne l’ensemble des téléspectateurs de nos chaînes nationales, on atteint avec à peine 50 % de l’audience. Ce qui signifie que la moitié des Marocains et Marocaines regarde ailleurs. Vous voyez ?
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *