Le mot pour rire : Il était une fois quatre à Sète…

Le mot pour rire : Il était une fois quatre à Sète…

Si je voulais me marrer, j’aurais pu titrer ce billet : « Ne m’appelez plus Le Marrakech», en référence à la célèbre et, pour certains, ringarde chanson de Michel Sardou sur le défunt paquebot Hexagonal : «Le France».

Comme vous n’êtes pas sans savoir, notre prestigieux Ferry «Le Marrakech», qui a fait pendant longtemps la fierté de notre flotte commerciale nationale, est en train de mourir à petit feu dans les eaux froides et corrosives du port de Sète, la ville de l’auteur des « Copains d’abord ». Par contre, je ne suis pas sûr que vous savez que 4 membres de son équipage, dont un jeune lieutenant, sont toujours sur le bateau depuis 2 ans, et résistent en vivotant avec absolument rien, et sans que personne ici ne s’en soucie.

On me souffle à l’oreille que notre ex et actuel ministre du transport a rendu visite il y a quelques mois  aux «résistants». C’est très gentil de sa part, mais il aurait pu quand même faire un petit geste à leur égard. Quel geste ? Je ne sais pas moi… Pourquoi pas, par exemple, une petite grima… Sète-Tanger ?

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *