Le mot pour rire : Le jaune et le noir

Le mot pour rire : Le jaune et le noir

Dans notre pays pourtant bien coloré, personne ne se proclame raciste, mais tout le monde trouve que tout le monde est bien moins que lui. Presque tous nos concitoyens et la plupart de nos concitoyennes trouvent que nous sommes bien mieux que tous nos voisins qu’ils soient à l’est de notre beau territoire ou plus bas, vous savez, là-bas, chez les moins bien, lesdits «Subsahariens».

Tout cela serait anecdotique si nos Aryens locaux ne liaient pas parfois leur pensée ou leur parole à des actes odieux. Le crime récent du Sénégalais Ismaila-Faye par un taré jaloux et ségrégationniste est une preuve de plus que la bêtise humaine est aussi marocaine et qu’elle n’a pas de limites. Samedi dernier, 2 ou 3 Chinois qui vivent chez nous, l’équivalent de nos MRE à nous, se sont bagarrés pour on ne sait quelle transaction commerciale ou autre.

Il n’a pas fallu plus que ça pour qu’on dénonce «la mafia jaune» et qu’on crie haro sur le mandarin. Soit ces gens-là voient trop de films chinois, soit  qu’ils sont tout bêtement de pauvres racistes ignorants qui s’ignorent.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *