Le mot pour rire : Les marchands de sable

Le mot pour rire : Les marchands de sable

A moins d’être de mauvaise foi, ou carrément mécréant, personne ne peut nier que notre gouvernement, que Dieu guide son bon management, tient ses promesses. En effet, après la divulgation, à grands coups de klaxon hilarants, de la désormais célèbre liste des agréments, ou «grimates» pour les bénéficiaires et les passagers, on vient de nous révéler, en grande pompe, les noms et filiations des vilains profiteurs et des affreuses profiteuses de nos fameuses carrières de sable ou de ce qu’il en reste. Sensible comme je suis, je n’ai pas pu m’empêcher d’en avoir la larme à l’œil. J’ai été à la fois touché par la générosité patriotique de ce gouvernement qui veut tout nous dire au risque de nous assourdir, et ému de savoir que dorénavant, nous le peuple, on va connaître tous les voyous qui pillent ce beau pays. Ceci dit, je me dis parfois que c’est bien de savoir, mais savoir pour savoir, j’aimerais bien savoir où tout ce savoir cumulé va bien nous mener.
A demain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *