Le mot pour rire: Marche ou grève

Le mot pour rire: Marche ou grève

Je ne vous apprendrais rien si je vous disais qu’hier c’était la grande journée de «protestation et de mobilisation» des masses laborieuses et compagnie. Or il se trouve que ce même jour je me trouvais en réunion à Rabat pas loin du beau bâtiment de notre Parlement. Soudain, j’ai entendu des voix qui s’élevaient du boulevard. Croyant que c’était les grévistes qui faisaient ce boucan, et curiosité professionnelle oblige, je me suis mis au balcon pour les voir défiler et gueuler, mais ce n’était pas du tout ça.

En fait, il s’agissait des célèbres «diplômés chômeurs» qui passaient pour la nième fois leur temps à revendiquer et à exiger de l’Etat et du gouvernement un boulot peinard dans la fonction publique laquelle, elle-même, fonctionne laborieusement.

C’est quand même drôle : d’un côté, on a ceux qui font la grève pour gagner plus en travaillant moins, et d’un autre, on a les autres qui ne fichent rien mais qui veulent tout gagner en ne travaillant pas du tout.  
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *