Le mot pour rire : Musique, PSY et amnésie

Le mot pour rire : Musique, PSY et amnésie

Dans quelques heures, va démarrer en grande pompe et avec grands haut-parleurs le Festival Mawazine dans sa 12 ème édition.

Qui aurait cru qu’un événement si controversé mais si recherché arrive à tenir le coup malgré tous les coups qu’il a reçus et qu’il recevra dans les années à venir si Dieu et, aussi, ses sponsors, lui accordent vie ? Moi, en vérité, que j’aime ou que je n’aime pas sa programmation pot-pourri ou ses extravagances financières, ça n’a aucune importance,  mais je continuerai de le soutenir pour le seul principe de la liberté d’expression artistique et culturelle dans ce pays.

Cet avis, il vaut ce qu’il vaut, je l’ai toujours défendu depuis le début. Contrairement à d’autres – suivez mon regard – qui, après avoir tiré à balles perdues pendant des années sur Mawazine, se sont tus subitement pour ne laisser que quelques voix aphones s’égosiller histoire de maintenir la flamme, si jamais… vous voyez ce que je veux dire.

Et notre PSY dans tout ça ? Eh bien PSY ne sera pas de la partie pour des raisons… religieuses. Décidément !
A demain

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *