Le mot pour rire : Potins au rabais

Le mot pour rire : Potins au rabais

On va sans doute me reprocher de me répéter, mais  je ne peux m’empêcher de m’élever contre le niveau si bas auquel est arrivée une partie de notre presse, réelle soit-elle ou virtuelle.

Je suis de plus en plus ahuri par la légèreté avec laquelle quelques journaleux sans principes et sans éthique pratiquent ce métier dit de toutes les souffrances. En l’espace de 24 h, j’ai lu des mêmes pas vertes et des pas du tout mûres. Deux exemples parmi tant d’autres.

La 1ère info sans aucun intérêt nous apprend la présence dans un grand palace de M. El Ouafa, l’ancien toujours ministre, et du député PJD réputé grand râleur, M. Bouano. Et alors ? De quoi je me mêle ? Ils sont allés jusqu’à donner le prix des chambres, histoire de nous prouver que ce sont de méchants dépensiers.

N’importe quoi! L’autre news stupide concerne M. Nabil Benabdellah auquel on assimile la présence dans un vol provenant de Nice comme la preuve irréfutable qu’il vient de passer ses vacances sur la Côte d’Azur. Et alors ? Où est le problème ? Vraiment, notre presse ne vole plus très haut.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *