Le mot pour rire : Quand les morts ont toujours tort

Le mot pour rire : Quand les morts ont toujours tort

Certains de nos journaux, et particulièrement arabophones, s’amusent parfois à donner la parole à des gens qui ont probablement des choses à nous raconter, mais qui en profitent souvent pour casser du sucre sur leurs prochains et surtout ceux qui sont maintenant bien lointains.

C’est le cas d’une personnalité que j’aimais bien car elle est, ma foi, plutôt sympathique, mais qui, depuis plusieurs semaines nous casse chaque jour les oreilles avec des histoires à râler debout.

Il n’a raté pratiquement personne, mais comme par hasard, il n’est tombé à bras raccourcis que sur des personnes plutôt fort affaiblies par l’âge ou par l’éloignement du pouvoir, et, pis, sur celles qui ne sont plus de ce monde.

Il en a même choisi un, qui était on ne peut plus puissant de son vivant, pour lui asséner des coups que je trouve bien bas. Je n’ai jamais vraiment porté dans mon cœur le défunt en question, mais comme il n’est plus là, ni pour se défendre ni pour contredire son médisant, je trouve ça trop facile et, surtout, trop lâche. C’est ridicule.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *