Le mot pour rire : Tu seras amnistié, mon fisc…

Le mot pour rire : Tu seras amnistié, mon fisc…

Si vous me demandez de vous donner un seul élément politique, un élément unique que j’ai retenu de cette année 2013 qui est en train de nous quitter en traînant un peu les pieds, je vous répondrais sans hésiter une seconde : le pardon.

J’ai beau chercher dans la mémoire torturée de mon cerveau aux circonvolutions tortueuses, je ne vois que ça. C’est simple : tout le monde a envie de pardonner à tout le monde. Vous avez fauté ? Ce n’est pas grave, vous pouvez vous racheter. Combien ? Ça dépend de vous et de ce que vous avez fait comme bêtises. En tout cas, l’important, c’est que vous allez pouvoir gommer vos péchés.

Tenez, un exemple : vos impôts. Vous avez oublié de payer ? Bof, ça arrive à tous. On va faire comme si vous n’avez rien fait. On va fermer les yeux. « 3afa Allahou 3ama salaf ». Oui, mais… on ne va pas fermer la caisse.

Vous, vous payez tout, et sans pénalités en plus, et nous, on oublie tout. Mais, vous, ne nous oubliez pas, hein ? Alors qu’est-ce qu’on dit ?
Euh… pardon, mon gouvernement.
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *