Le mot pour rire : Un TAS d’interrogations…

Le mot pour rire : Un TAS d’interrogations…

Et puis, le TAS est venu ! Personnellement, quand j’ai entendu pour la première fois le mot TAS, je me suis demandé quel était le rapport entre l’équipe mythique de Hay El Mohammadi et notre triste mésaventure footballistique africaine. Or, ça n’avait rien à voir puisque le TAS n’est autre que le tribunal chargé d’arbitrer les différends qui peuvent arriver dans le monde du sport.

C’est d’ailleurs vers cette instance, ainsi que vers la Chambre de commerce international de Paris, que compte s’adresser la FRMF pour s’opposer aux sanctions de la CAF. Nous, on veut bien, mais comment nos responsables ont-ils l’intention de défendre l’argument de «la menace d’Ebola» alors que, un, l’équipe de Guinée, un pays où le virus Ebola fait rage, a assuré toute sa préparation chez nous ; deux, notre compagnie aérienne nationale a maintenu ses vols vers plusieurs pays touchés ; et enfin, trois, il n’y a pas eu un seul cas déclaré d’Ebola durant toute la CAN 2015 ?!? De grâce, Messieurs et Mesdames les juges, ayez pitié de nous !
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *