Le mot pour rire : Une moyenne, des moyens…

Le mot pour rire : Une moyenne, des moyens…

On ne parle plus que de ça dans les milieux mondains, et même plus bas encore : les nouvelles moyennes pour accéder aux concours des «grandes écoles» ou assimilées. C’est devenu inaccessible, c’est vraiment le cas de le dire. Aujourd’hui, même avec un 16 ou un 17, on a parfois peu de chances de concourir aux instituts de son choix. Il y a à peine quelques années, on pouvait entrer à l’ISCAE ou à la fac de médecine, avec un 13 ou, au plus, un 14. Qu’est-ce qui explique cette inflation des notes, et, à ce rythme, jusqu’où va-t-on aller ? C’est absolument ridicule. En plus, je n’ai pas l’impression que toutes ces moyennes si élevées soient une preuve d’un niveau aussi élevé. Oups ! Pardon, je n’ai rien dit.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *