juin 24, 2017

L’un des nôtres à l’Assemblée nationale !

L’un des nôtres à l’Assemblée nationale !

Une occasion magnifique s’offre à nous le dimanche 18 juin : envoyer pour la 1ère fois un député franco-marocain siéger à l’Assemblée nationale française!


Mjid El Guerrab – candidat En Marche dans la 9ème circonscription des Français de l’étranger –a de réelles chances d’être élu si… si nous Franco-Marocains vivant au Maroc, Français du Maroc (qui sont des Marocains de cœur) nous nous mobilisons et allons voter !
Mjid est d’origine marocaine, Français bien sûr, et solidement ancré en Afrique, il possède les atouts du binational, à l’aise dans son identité plurielle, capable de se mouvoir aussi bien dans l’un ou l’autre de ses 2 pays et à même d’en maîtriser tous les enjeux. Il est comme le sont tous les Marocains de France et les Français du Maroc le lien humain qui fait que les relations entre ces 2 Nations ne sont semblables à aucune autre. De plus le Maroc est aujourd’hui devenu l’avocat, l’investisseur, le porte-voix de l’Afrique grâce à la politique volontariste de SM le Roi, là aussi plutôt que d’être en rivalité la France et le Maroc ont décidé d’en faire leur cause commune et un député tel que Mjid qui possède de solides relais en Afrique ne peut qu’être un atout de cet axe Maroc-France-Afrique !

L’avenir verra bien sûr des députés d’origine marocaine élus en France, c’est le sens de l’histoire : nombreux sont déjà les élus municipaux, sans négliger évidemment ces ministres passés et à venir tels Mounir Mahjoubi, Najat Vallaud-Belkacem, Rachida Dati…mais aujourd’hui nous avons la possibilité de donner un coup d’accélérateur et d’être les électeurs de celui qui marquera notre épopée en étant le 1er député franco-marocain !
Nous avons su nous mobiliser au Maroc et sur l’ensemble de la 9ème circonscription pour élire le président Macron et battre Le Pen. Hélas nous avons délaissé les urnes le 4 juin dernier et ainsi donné la possibilité à une ennemie de notre intégrité nationale de se positionner à la 1ère place lors du 1er tour. En effet, Leila Aichi, candidate du Modem et soutien à peine masqué du polisario, est arrivée en tête devant M’jid El Guerrab avec 150 voix d’avance, sur l’ensemble de la circonscription, même si au Maroc Mjid la devance de 10 points… cela n’a pas suffi !!!

Ne recommençons pas cette erreur le 18 juin, notre désertion peut faire élire cette dame dont les objectifs cachés sont hélas funestes pour notre cause: Leila Aichi -qui est passée par une multitude de partis avant d’atterrir au Modem- est une militante pro-polisario (elle peut aujourd’hui «nuancer» ses positions autant qu’elle le veut, toutes les preuves de ce que j’avance sont à la disposition de qui le souhaite) et de fait l’élection du député de la 9ème circonscription des «Français de l’étranger» -à laquelle appartient le Maroc- dépasse Mjid El Guerrab et devient notre affaire à tous. Certes, 16 pays font partie de cette circonscription, mais c’est au Maroc, qui compte le plus grand nombre d’électeurs potentiels, que «se fait l’élection».Nous avons donc une grande responsabilité en tant que Franco-Marocains vivant au Maroc. Nous avons combattu avec énergie cette candidature et après une véritable mobilisation nous avons obtenu qu’elle soit désinvestie par En Marche – que cette dame vienne aujourd’hui dire que c’est à cause de son origine algérienne que nous l’avons refusée est scandaleux, eût-elle été suédoise que nous aurions combattu ses positions hostiles à notre intégrité avec la même détermination – d’ailleurs la suppléante de Mjid El Guerrab, Samia Kasmi, est elle-même d’origine algérienne.

Nous ne pouvons baisser les bras au milieu de la «bataille» et la laisser se faire élire sur un mensonge. Leila Aichi a profité du marasme pour laisser croire qu’elle était toujours la candidate de En Marche -alors qu’elle n’était que celle du Modem. Le logo de EM sur son affiche a trompé tous ceux qui voulaient voter pour le candidat du président Macron et ont pris son bulletin de vote en toute bonne foi. Depuis ce 1er tour les témoignages et les preuves que Mjid El Guerrab est le seul candidat de La République en Marche affluent, celle -de poids- du ministre d’Etat, ministre de l’intérieur Gérard Collomb, postée en vidéo sur les réseaux sociaux, en est le bel exemple. Nous devons absolument nous tous, Franco-Marocains vivant au Maroc et Français du Maroc, nous mobiliser et mobiliser autour de nous, pour aller voter le 18 juin et voter M’Jid El Guerrab, ne nous y trompons pas, l’enjeu est d’importance. En plus d’avoir la chance de pouvoir envoyer un Franco-Marocain à l’Assemblée nationale française, nous devons barrer la route à celle qui pourrait mettre à profit sa fonction d’élue pour nuire à notre pays, et par là-même porter préjudice aux relations franco-marocaines et remettre de l’huile sur le feu dans les relations maroco-algériennes. Soyons au rendez-vous pour que l’un des nôtres, le 1er , siège sur les bancs du Parlement français.

2 Comments

  1. Moumni

    Le meilleur moyen est de sensibiliser son entourage afin de parer démocratiquement le chemin à cette candidate toxique pour notre unité nationale.
    C’est aujourd’hui

    Reply
  2. Belhajilali

    C’est chose faite!Toutes nos félicitations à M’jid El Guerrab et à tous ceux qui se sont mobilisés pour lui.

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *