Où sont les pauvres ?

Où sont les pauvres ?

Elle est très belle et très attachante. Tous ceux qui ont participé à la dernière édition du Festival International du Cinéma «mémoire commune» vont, justement, garder bien en mémoire non seulement les superbes films qu’ils ont pu voir mais aussi et surtout les grands moments de partage et de convivialité que nous avons vécus ensemble durant ce séjour.

Si les Marocains ont la réputation d’être un peuple hospitalier, ils le doivent sûrement aux gens de Nador. A chaque fois que nous avons été invités – et nous l’avons tout le temps été – nos hôtes nous recevaient avec de grands sourires et plein de mots gentils.

Ils mettent à chaque fois les petits plats dans les grands et les remplissent de tous les mets délicieux possibles et imaginables. Ce qui a fait dire à un des nombreux invités étrangers : «ceux qui considèrent le Maroc comme pauvre, devraient venir vérifier sur place».

Il y avait sans doute une pointe d’ironie dans ses propos, mais les gens du cinéma, on les connaît : ils préfèrent la fiction à la réalité.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *