Point de vue: Atouts coeur

Point de vue: Atouts coeur

En voyage à Paris j’ai profité de mon séjour pour revoir les amis – et en découvrir d’autres – de la Communauté marocaine de France, en étant moi-même issu je la connais sur le bout des doigts pour y avoir milité depuis mon adolescence, mon retour au pays ne m’a d’ailleurs jamais coupé de cette population que je porte à jamais dans mon cœur…

Comme à chaque fois, et pourtant avec toujours ce sentiment de fierté mêlé d’étonnement, j’ai pu constater à quel point l’attachement au pays des ancêtres se transmet de génération en génération et à quel point ce lien reste fort.

Rien de ce qui se passe chez nous ne leur échappe, tout les intéresse, tout les questionne et leur soif de savoir, de comprendre, de donner leur avis est inextinguible. Ils sont d’ailleurs bien plus actifs  en direction du pays d’origine que ce que l’on pourrait penser et malgré les difficultés qu’ils rencontrent, à l’instar de tous les Français actuellement, ils répondent toujours présent : les récentes inondations ont une fois de plus montré leur solidarité, leur générosité, leur engagement.

Toutes les appellations ont été essayées les concernant : Marocains de l’étranger, MRE, RME, Marocains du Monde… sans oublier émigrés et son dérivé «zmagris». Personnellement, je voudrais ici me permettre de les nommer d’un terme affectueux qui les désigne parfaitement: nos «atouts cœur» ! C’est ce qu’ils sont sincèrement, ils n’attendent rien, ne demandent rien, juste le respect de leurs droits, la considération et la reconnaissance qu’ils méritent et notre amitié, par contre ils donnent beaucoup et sans compter.

Ils sont un atout irremplaçable et à mon sens, trop peu ou trop mal reconnu et optimisé. Il faut les impliquer bien mieux et bien plus dans notre vie sociale, culturelle, les faire participer à nos défis, au progrès et au développement de la société, il faut leur donner des voies de participation et d’engagement dans les ONG, le Conseil économique et social et environnemental, les structures de réflexion, de proposition, de décision sans compter bien évidemment les instances élues…

Le Maroc peut compter sur de nombreux atouts diplomatiques, sur des amis de très grande qualité à travers le monde, sur des réseaux de solidarité, des soutiens sûrs…Mais ces «atouts cœur» sont irremplaçables, car le cordon ombilical est là qui les relie de façon physique à leur pays d’origine. Je suis persuadé que leur implication basée sur la confiance, le partage, l’échange – notamment dans les domaines culturels et sociétaux –  seraient immensément bénéfiques des deux côtés : au Maroc et à eux-mêmes !

Il est beaucoup question de la diversité de la Nation marocaine et de l’apport inégalable de ses différents affluents, il faut aujourd’hui prendre conscience, le dire et le montrer concrètement que cette diversité passe par ces générations de Franco-marocains, de Belgo-marocains, d’Américano-marocains… qui irriguent le Maroc de sang neuf, de points de vue «autres», de métissage d’expériences, de savoir et de savoir-faire.

Ils représentent mieux que quiconque cette diversité de «l’esprit marocain» qui s’enrichit  et irradie d’eux et par eux là où ils vivent et qui nous revient en bénéfice tel un boomerang.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *