Portrait d’un jeune leader : Faysal Ziza

Portrait d’un jeune leader : Faysal Ziza

Je m’efforce à intervalles réguliers de consacrer l’une de mes chroniques à dresser le portrait de jeunes héros du quotidien, engagés, donnant de leur temps, de leur énergie, de leur savoir-faire aux autres, à l’action collective… afin de vous faire connaître ceux qui ont l’envergure de leaders en devenir. Donner des exemples valorisants, des repères à nos jeunes, est une priorité, je voudrais ainsi y contribuer.

Aujourd’hui c’est de Faysal Ziza que je voudrais vous parler, jeune leader de l’association Droit de Cité, ce jeune homme de 23 ans, discret, est en fait d’une rare efficacité. Il a pris réellement son envol il y a quelques mois, il est le véritable chef d’orchestre de «l’Escale à la Sqala» – activité culturelle mensuelle – dont l’objectif est de permettre à de jeunes artistes en herbe de se produire sur scène, devant un public.

Des artistes confirmés acceptent régulièrement de venir s’y produire également, en point d’orgue des prestations de ces nouveaux talents. Le samedi 15 novembre avait lieu la 10ème édition de l’Escale, et ce jour-là un véritable record fut atteint puisque c’est au moins 700 jeunes qui avaient fait le déplacement : si musique, culture, chanson, slam, danse, photographie… constituent la trame de ces Escales, elles sont ainsi prétexte à permettre à de nouveaux visages d’émerger en ces différents domaines.

Elles sont aussi l’occasion pour ces centaines de jeunes de se retrouver pour un après-midi de loisirs, de rencontre, de partage, dans un endroit ouvert où le bon esprit, la joie de vivre sont la règle. Faysal à la tête d’une équipe de jeunes de Droit de Cité et de Marocains Pluriels juniors a réussi le pari –que bien peu de personnes pensaient réalisable au début– de marier culture, proximité, bénévolat, jeunesse de toutes classes sociales et autogestion, puisque ce sont les jeunes eux-mêmes qui veillent à protéger le bon déroulement de leur activité.

Faysal est en train d’acquérir une expérience de terrain inégalable, il s’exerce aussi au management des Hommes, des talents, des susceptibilités, des égos… pour réussir un véritable travail d’équipe ; il se consacre également à l’administration de pages et groupes associatifs et culturels sur les réseaux sociaux, pour autant il a compris qu’un réel bagage lui était indispensable en termes d’études, d’où son choix de rejoindre les rangs de l’ESCA depuis la rentrée. Il se donne ainsi les moyens de son ambition et fait partie – j’en suis convaincu – de ces jeunes Marocain(e)s issus de notre classe moyenne, profondément attachés à leur patrie, qui sauront incarner la relève dans l’avenir proche.

Ils sont une multitude ces jeunes qui fourmillent de talent, je vous les ferai eux-aussi découvrir : Tarek, Anas, Yamina, Abdel, Samir, Hamza, Younes, Sofia, Hakim, Meriem, Smael, Jaafar, Reda, Zakaria, Ghita, Yasser, Oussama…

Ils incarnent à merveille les jeunes Marocain(e)s d’aujourd’hui, volontaires, patriotes, et ayant foi en notre pays. Tranchant avec les points de vue négatifs répandus, ils sont animés d’une foi intérieure qui les pousse à s’engager, regardons autour de nous, ils sont des milliers de ce profil. Aidons les à émerger !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *