Transmission : Ce Maroc que l’on aime

Transmission  : Ce Maroc que l’on aime

Ce Maroc que l’on aime c’est celui qui bouge, celui qui agit plutôt que se lamente, celui qui est sur le terrain… bref celui qui depuis le tremblement de terre de la région d’Al Hoceïma ne compte ni sa peine, ni son temps, ni son abnégation -Ce Maroc, c’est celui du mouvement associatif, de la société civile qui- sur place- ou dans les villes et villages du Royaume où elle agit, a su se mobiliser pour venir en aide à la population sinistrée. Ce Maroc que l’on aime, c’est celui de sa population vivant à l’étranger qui a fait preuve d’un patriotisme forçant l’admiration.
Ce Maroc que l’on aime, c’est celui de Sa Majesté le Roi, qui a fait ce qu’aucun chef d’Etat n’avait fait, bivouaquant au milieu de la population traumatisée, malgré les secousses qui continuaient à faire trembler le sol.
Ce Maroc que l’on aime, c’est celui qui a uni dans un même mouvement la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et une multitude d’ONG.
Le mouvement associatif marocain a fait preuve d’une belle vitalité en cette douloureuse circonstance, montrant sa capacité de réaction, son sens du devoir et sa haute conscience du concept de solidarité, laissant loin derrière une classe politique décidément «out». Deux femmes ce coeur, proches de nous au quotidien, se sont très vite rendues sur les lieux : Naïma Lemcherki et Assia El Ouadie, assurant entre autres une liaison constante avec les associations de Casablanca et Rabat –notamment les jeunes. Elles ont su nous transmettre un message de la population locale, «que le mouvement de solidarité ne cesse pas, le premier moment d’émotion passée».
C’est pourquoi il est important de maintenir le lien et de prévoir des actions sur la durée. Des sportifs préparent des initiatives pour les semaines qui viennent ; des artistes prévoient une série de manifestations culturelles ; à Paris de jeunes Marocains de France préparent un disque; à Casablanca et à Rabat la jeunesse des quartiers populaires a lancé une opération «collecte de fournitures scolaires» pour aider les jeunes de la région d’Al Hoceïma à retrouver le chemin de l’école.
Ils ont besoin de cartables, de stylos, de trousses, de cahiers, de livres si vous souhaitez vous joindre à leur mouvement, vous pouvez les contacter au numéro de téléphone du Réseau Maillage : 022-29-51-91. Pour contribuer à ce Maroc que l’on aime.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *