Transmission : Même en été…

L’été est certes une période de loisirs, de beau temps, synonyme de bons moments. C’est bien sûr une évidence que de dire que, cependant, même en été, des personnes démunies, défavorisées continuent de souffrir.
Une catégorie – particulièrement vulnérable- se sent peut-être encore un peu plus seule durant l’été : je veux parler des jeunes orphelins recueillis par les différentes institutions du Royaume, qui n’étant pas sous les feux de l’actualité et n’étant pas présents dans nos esprits, sombrent dans l’oubli de l’été…
Avec une vingtaine de jeunes responsables associatifs nous avons –mardi dernier- organisé une visite aux petits pensionnaires –de 0 à 6 ans- de l’orphelinat Lalla Hasna, à Casablanca. Ces jeunes originaires de différents quartiers de Casablanca avaient confectionné, dans leurs familles, un goûter qu’ils sont ensuite aller offrir aux jeunes orphelins. Ce moment s’est vite transformé en après-midi récréatif, puisque certains jeunes avaient revêtu des tenues de clowns, pendant que d’autres s’improvisaient joueurs de foot, de guitare, de quilles… Il fallait voir tous ces petits orphelins, riant aux éclats, se juchant sur les épaules des grands et criant leur joie. Ce moment de bonheur a d’ailleurs été un pur moment d’émotion où nombre des jeunes adultes présents avaient les yeux brillant de larmes.
Certes tout cela s’est fait modestement, anonymement, mais les sourires de tous ces petits orphelins pouvaient qu’inciter à attirer l’attention l’importance de tels petits gestes à leur égard.
Les nourrir, les vêtir, les soigner sont les premiers devoirs envers eux, mais leur apporter une présence, un moment d’amour, leur consacrer un peu de temps est vital pour leur épanouissement.
Beaucoup d’entre nous sont actuellement en famille, les vacances sont là : se baigner, déguster une glace, se promener… sont des plaisirs que les enfants réalisent au quotidien, en ce moment.
N’oublions pas qu’ils sont nombreux, ceux qui parceque sans familles, ignorent ces joies simples, il ne tient qu’à nous de les leur faire découvrir, en leur rendant visite, en les sortant pour un dimanche, en partageant un moment d’été avec eux…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *