3ème édition du Festival Founoun : La poésie marocaine à l’honneur

3ème édition du Festival Founoun : La poésie marocaine à l’honneur

La ville d’Agadir s’érige, pour la troisième fois, en plateau artistique. Pour permettre aux poètes d’exhiber leurs talents, la perle du Souss abrite la troisième édition du Festival Founoun des poésies marocaines. Initiée par le Forum pour la culture et la création, cette édition a pour mot d’ordre la diversité. «Le Festival Founoun des poésies marocaines a et aura toujours pour mission de promouvoir, valoriser la poésie marocaine dans sa diversité linguistique et encourager la recherche sur la création poétique nationale. Cette troisième édition ambitionne de renouer avec les fils de l’histoire poétique marocaine dans le respect de la pluralité afin que cette poésie se repositionne dans le contexte culturel humaniste de notre pays», annonce Leila Errhouni, directrice du festival, dans un communiqué de presse. Une diversité combien révélatrice de la richesse de la culture et de la poésie marocaine. «Le thème de la diversité a toujours été l’emblème du Festival depuis sa 1ère édition : une diversité assumée et appréciée dans l’unité du pays. Aussi, il sera question d’une rencontre des poésies dans toutes les expressions en usage au Maroc : arabe (littéraire, zajal, hassaniya), amazighe (tarifit, tamazight, tachelhit), française, espagnole et judéo- marocaine», explique-t-elle. Par ailleurs, cette troisième édition prévoit de rendre hommage à plusieurs emblèmes de l’art. «Le Festival entend rendre hommage à Mohamed Loakira pour l’ensemble de son œuvre. Une œuvre qui a enrichi le patrimoine littéraire marocain et universel. Un autre hommage sera rendu à titre posthume au poète amazigh Ali Sidki Azaykou, ainsi qu’un clin d’œil à la mémoire de l’écrivain et poète marocain, Edmond Amran El Maleh», précise la directrice du festival dans le même communiqué. Ceci étant, la troisième édition du Festival Founoun enrichira la scène culturelle régionale et nationale. Et ce, en mettant en avant le talent incontestable d’hommes et de femmes poètes et en invitant le public à ce périple de lettres, de rimes et de vers. Ce voyage poétique verra la participation d’une panoplie de poètes marocains dont on note Mohamed Loakira, Abdellatif Laâbi, Malika Elâassimi, Mohamed Ouagrar, Fatéma Chahid, Morad Kadiri, Rachid Jadal, Taleb Bouya Laâtigue. La particularité de cette édition réside dans l’ouverture du festival sur des poètes-chercheurs issus d’autres pays. Dans ce sens, on cite entre autres Hafed Eljadidi de Tunisie, Ahmed Achour d’Algérie, Jean Paul Michel et Marc Gontard de France.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *