5ème édition des Nuits de Ramadan à El Jadida : Une édition placée sous le signe de la multiculturalité

5ème édition des Nuits de Ramadan à El Jadida : Une édition placée sous le signe de la multiculturalité

Des soirées musicales venues du monde entier. La 5ème édition des «Nuits de Ramadan», initiée par la direction régionale de la culture Doukkala-Abda et l’Alliance franco-marocaine de la ville d’El Jadida, remet le couvert cette année avec une programmation riche et diversifiée. Du 18 au 2 septembre au jardin Mohammed V, les spectacles musicaux en plein air seront ouverts au grand public et totalement gratuits à partir de 21heures.  «On pense que cela va être la meilleure édition que l’on ait eu», déclare Said Allibou, responsable du service culturel de l’Alliance franco-marocaine. «On a voulu répondre au challenge que représentait cette programmation : faire aussi bien que le Festival Jawhara». Outre le volet technique, qui a vu sa qualité améliorée, c’est surtout le volet artistique qui apporte à cette 5ème édition sa particularité, avec un mot d’ordre : « ouverture et diversité ». «La ville d’El Jadida est ouverte sur l’Atlantique, on a voulu avoir la présence d’artistes provenant de différents horizons, autant sur le plan international que dans la sphère marocaine. Bien que l’esprit traditionnel reste présent, d’autres visages musicaux vont pouvoir réjouir le public», se félicite Said Allibou.  Une 5ème édition placée sous le signe des brassages des cultures avec le Maroc, la France, la Tunisie, ou encore l’Espagne en toile de fond, comme un véritable regard sur la diversité et le multiculturalisme des origines musicales méditerranéennes. Neuf groupes se partageront la scène au cours de la programmation. La soirée d’ouverture avec les Derviches femmes, ainsi que le passage de la chanteuse Syrine Ben Moussa, jeune prodige de la musique andalouse aux interprétations chaabi ou raï, seront parmi les grands moments de cette édition des «Nuits de Ramadan». « Le groupe de flamenco sera aussi une nouveauté, il illustre parfaitement la dynamique multiculturelle que l’on souhaite découvrir dans cet événement, on cherche des artistes vraiment originaux avec une grande dimension humaine», explique Said Allibou.  Près de 10.000 personnes seront attendues chaque soir dans le jardin, un lieu de rassemblement bien connu de la ville d’El Jadida. «Il fait frais ici, les gens ont l’habitude de venir s’y promener après le ftour, cela va être l’occasion de créer une réelle animation culturelle pour cette période estivale», explique-t-il. Après le Festival Jawhara, les «Nuits de Ramadan» représentent l’engouement de la ville d’El Jadida pour ces activités culturelles : «Il y a une vraie stratégie pour développer la culture à El Jadida», se félicite Said Allibou. Pour le plus grand bonheur des jeunes, des familles et de tous les curieux.

  Charlotte Cortes

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *