A la galerie Venise Cadre: Rita Alaoui expose ses «objets trouvés» à Casablanca

A la galerie Venise Cadre: Rita Alaoui expose ses «objets trouvés» à Casablanca

Elle est une figure majeure de la scène artistique contemporaine marocaine. Son travail s’intéresse principalement à la représentation des plantes, des arbres, des minéraux, des insectes. Il s’agit bien évidemment de Rita Alaoui.

Cette artiste plasticienne dévoile sa nouvelle exposition intitulée «Objets trouvés» à partir du 8 octobre et jusqu’au 15 novembre à la galerie Venise Cadre de Casablanca. Après avoir évoqué la relation que l’Homme porte à la nature, Rita Alaoui présente cette fois-ci un travail extrait du monde marin. «Je travaille sur l’origine du monde, sur les points communs de l’humanité et là où je vais, je cherche tout ce qui fait trace.

Je cherche des signes que la vie a bien existé et existe encore sous de multiples formes. Je collectionne des objets, organiques, souvent extraits du monde marin car c’est là que j’habite mais c’est aussi là où tout a commencé». Dans ce travail, Rita Alaoui cherche à trouver dans les mythes, les rituels, les sciences (botanique, minéralogie, biologie) la nature, l’anthropologie, l’histoire… des images, des points de rapprochement qui lui servent de base pour créer une composition, une photographie, une installation ou autre forme esthétique.

Elle puise aussi dans son environnement proche et quotidien, les résidus de ce qui fait trace de notre existence par des gestes simples. «De ses os blanchis par la mer, je vois des anges. Les bois flottés me donnent l’impression d’encapsuler les fossiles d’animaux marins. Les feuilles blanches sont figées dans une texture laiteuse et poudreuse de couleur sable», exprime-t-elle. L’arbre et la forêt tiennent une place majeure dans son travail. D’ailleurs, elle est connue pour son arbre de vie. «Je m’intéresse aussi beaucoup à l’arbre en tant que symbole primitif commun de toutes les civilisations», explique- t-elle.

Rita Alaoui a étudié la peinture à la Parsons School of design, New York, où elle obtient un BFA en 1996. Elle est une figure majeure de la scène artistique contemporaine marocaine et son travail a été présenté lors de nombreuses expositions individuelles au sein des principales galeries au Maroc ces quinze dernières années. Elle participe régulièrement à l’international à des expositions, conférences et évènements. En janvier 2013, elle a fondé un espace d’art alternatif et programme de résidence pour artistes, The Ultra Laboratory, au sein de son atelier à Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *