PROMO ALM
PROMO ALM

Achab : « la justice doit intervenir »

Achab : « la justice doit intervenir »

ALM : Quelle est la relation qui vous lie à la société Circuit Plus ?
Abderrazak Achab : En 2002, un représentant commercial d’une société vendant des produits dentaires est venu me voir pour me présenter quelques articles. En fait, il venait souvent dans mon cabinet. Je lui faisais confiance. Il m’a expliqué que l’entreprise "Circuit Plus" fournit des cartes de crédit magnétiques appelées "Carte Pass vitale Santé", chargée d’une réserve d’argent de l’ordre de 40 000 dirhams. La carte permet à son détenteur en l’occurrence le patient de payer le médecin et elle est rechargeable. Il m’a confirmé que la société orienterait ses clients vers mon cabinet. Je devais alors acheter un logiciel pour la gestion de la carte et un lecteur carte à puce. La société touchera en contre partie une commission de 2 % de mes honoraires.

Et après, que s’est-il passé ?
Pour pouvoir payer, il m’a proposé de contracter un prêt auprès d’un organisme de crédit. Il m’a apporté des documents et je les ai signés. Quelques semaines plus tard, il m’apporte un ordinateur et quelques appareils informatiques mais sans le lecteur carte à puce.
 Il ne donnera plus signe de vie. Il s’est avéré que ces cartes n’existent pas. En somme, j’étais victime d’une arnaque. J’ai payé effectivement à l’organisme de crédit une somme de l’ordre de 30 000 dirhams. Je ne suis pas le seul à avoir été ainsi plumé. Quelque 70 confrères sont tombés dans le panneau.

Avez-vous déposé plainte ?
Oui, j’ai porté plainte à deux reprises en 2003 et 2004. Toutefois, rien n’a été  fait.
Le directeur de la société Mokhtar Bahbaz court et sévit toujours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *