Al-Hoceima : Renforcement des infrastructures culturelles

Al-Hoceima : Renforcement des infrastructures culturelles

Un grand théâtre et un conservatoire de musique et des arts

La perle de la Méditerranée est destinée à accueillir de grands projets culturels dans le cadre du programme de développement régional «Al Hoceima-Manarat Al Moutawassit». Parmi les plus importants, un grand théâtre et un conservatoire de musique et des arts chorégraphiques aux standards internationaux. D’un coût global de 62 millions de dirhams, ces deux projets, dont les travaux ont été lancés en avril dernier, seront réalisés en plein centre-ville, plus précisément dans l’avenue Tarik Ibn Ziyad à proximité du stade municipal. D’une capacité de près de 400 places, le futur grand théâtre est très attendu par les Hoceimis. D’autant plus que «la ville compte le plus grand nombre de troupes de théâtre, dont trois sont professionnelles», a indiqué Mohamed Takkal, directeur régional du ministère de la culture de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le futur grand théâtre, dont la livraison est fixée pour l’année prochaine, arbitera des bureaux administratifs, des loges, des salles de répétition ainsi que des ateliers d’arts dramatiques, de peinture et de dessin. Grâce au deuxième projet du conservatoire, les habitants de la région du Rif en général et d’Al Hoceima en particulier auront leur propre établissement d’enseignement de la musique. Ce projet comporte, en plus de l’espace réservé à l’administration, des classes de musique, des salles de répétition et des ateliers artistiques.   

Dans le cadre de Manarat Al Moutawassit, il est prévu la réalisation d’un centre culturel dans la commune d’Imzouren, située à une vingtaine de kilomètres d’Al Hoceima. S’étendant sur une superficie d’environ 1.000 m2, ce projet, dont les travaux viennent d’être lancés, nécessite une enveloppe budgétaire de l’ordre de plus de 20 millions de dirhams. Il comporte, entre autres, une salle polyvalente de 300 places, une bibliothèque, une galerie d’art contemporain et des ateliers. «Le taux de réalisation de ce projet est de 15%. Les travaux de construction de ce centre sont prévus d’être achevés fin 2018», a souligné Mme Takkal. 

Il est prévu la mise en place, dans le cadre de Manarat Al Moutawassit, d’autres projets visant la préservation et la valorisation du patrimoine historique dans la province d’Al Hoceima. Il y a lieu de citer que la Kasbah de Snada, qui date de l’époque sâadienne, a été restaurée au 17ème siècle par le Sultan alaouite Moulay Ismail. Situé dans le parc national d’Al Hoceima, ce site historique bénéficiera d’un important projet de mise en valeur pour un budget global de 10 millions de dirhams. Il s’agit aussi de la restauration et de la valorisation de la cité médiévale d’Al Mazamma, le site historique et naturel Baddis et la forteresse Senhaja.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *