Arts plastiques : Kulundzic expose ses oeuvres à Marrakech

L’artiste peintre franco-serbe, Kosta Kulundzic organisera du 7 novembre au 17 décembre prochains à «La Light Gallery» à Marrakech, une exposition de ses œuvres sous le signe «Marrakech upside down». Cette exposition, qui se veut une autre manière pour Kulundzic de voir la ville impériale, sera aussi l’occasion pour le grand public et surtout pour les mordus de ce genre artistique de venir nombreux apprécier les œuvres de cet artiste et admirer son point de vue différent et son talent confirmé. Parmi les œuvres de Kulundzic qui seront exposées, figurent des photographies réalisées par l’artiste lors de son voyage préparatoire, et qui laissent entrevoir une réalité où l’homme n’est présent qu’à travers quelques objets paraissant abandonnés. Il s’agit de toiles qui, tout en ayant une couleur et une chaleur propres au Maroc, demeurent aussi déshumanisées, glaciales, presque inquiétantes. Cela tient au fait que Kulundzic aime les contrastes et montre la schizophrénie qui anime cette cité et le grand écart qui fait confronter, entre autres, la Porsche à la calèche et le palace au terrain vague.
Kosta Kulundzic concentre son travail sur la présence de la croyance et du mysticisme dans la société, avec pour désir de mettre à plat les liens et les imbrications entre la modernité et la foi. Né en 1972, Kosta Kulundzic qui vit et travaille à Paris, en tant qu’enseignant d’arts plastiques à l’école d’architecture de Paris-La Seine dont il est diplômé, s’est très vite orienté vers l’image et surtout la peinture. Kulundzic a exposé plusieurs fois en Europe. Remarqué pour ses grands formats, il est invité à peindre des fresques à New York en collaboration avec la troupe de danse de Savion Glover. Il participe au film de Jean Jacques Annaud «Sa Majesté Minor», et à «La Nuit Blanche 2006».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *