Bateau croisière Fantasia : une visite à la cité flottante des merveilles

Bateau croisière Fantasia : une visite à la cité flottante des merveilles

Dimanche 10 janvier 2010, le Maroc a accueilli l’un des gigantesques bateaux de la flotte européenne. A 7h du matin, le «Fantasia», navire de croisière de la Mediterranean Shipping Compagny (MSC), a touché le quai de Casablanca. Cet accostage a nécessité au port de la capitale économique une étude particulière pour pouvoir mener à bien l’opération de son accueil. «Il est à noter que Casablanca accueille pour la première fois un bateau de cette taille. Nous avons engagé une commission nautique afin de réaliser un examen technique sur la manière de recevoir le navire et les mesures à entreprendre pour assurer sa sécurité», souligne Mohamed Othmani, le commandant du port de Casablanca. Malgré la fadeur du ciel et l’agitation de l’océan, le Fantasia a dominé le large par ses 333 mètres de long et ses seize ponts (soit 60 mètres de large). Comme son appellation l’indique, ce paquebot le plus grand au monde, frôle les limites de la fantaisie. Le Fantasia est, en effet, une cité de merveille, flottante au cœur de la Méditerranée. En y accédant, un monde euphorique de charme et de somptuosité vient à votre accueil. La technique et le savoir-faire architectural ont converti cet espace marin en un vrai palace de rêve. Marbre de toutes les couleurs, lustres et designs éblouissent la vue et vous immergent dans un monde féerique. Les escaliers Swarovski se prosternent en plein hall offrant une montée et descente cristallisantes aux fervents des voyages haut de gamme. Sculptures et œuvres d’art s’y mêlent, également, pour animer les parois du navire. Et ce à travers une galerie d’art ouverte aux passionnés désirant tout simplement savourer la beauté picturale ou bien acquérir certaines pièces. Au cœur de ce joyau des mers, un hôtel hautement classé s’étend sur une superficie d’environ 4300m², comprenant 1637 cabines destinées à héberger 3959 passagers. Ce qui caractérise le plus ce monde marin est l’ambiance conviviale qui règne dans ses pavillons. Les voyageurs ne peuvent se lasser à bord. «Cinq restaurants sont mis à la disponibilité des amateurs de croisières. Des espaces à thème vous pousseront à l’embarras du choix», souligne Donia De Felice, hôtesse à bord de la Fantasia. Décors variés, richesses gastronomiques et couleurs paillettes ouvrent les papilles et offrent joie, détente et confort aux convives. Le «Sport Bar», la «Cantina Tosca», le «Tex mex», l’«Etoile» et autres… Tous servent d’adresses aux gourmets de la Fantasia. En outre, dix-huit bars sont opérationnels à bord. «De par sa décoration très personnalisée, le Cigar lounge offre une carte variée de cigares aux fumeurs», affirme l’hôtesse. Et d’ajouter «Le Manhattan Bar propose une sélection de whiskies rares ainsi que de grandes marques de vodka et gin dans un espace vif et coloré». La galerie commerciale, quant à elle, est parmi les espaces les plus singuliers du bateau. Baptisé «La Piazza San Giorgio», ce petit quartier est conçu sous forme d’une ville italienne ancestrale. Dans un décor de fontaines, d’arcades, de colonnes et de voûtes sont exposés des articles de grandes marques. Besoin de bien-être, la Fantasia met à la disposition de ses hôtes un étage dédié à la remise en forme. Espace thermal, salles de massage ou de thalassothérapie, tous les soins sont assurés par un personnel asiatique spécialisé en la matière. Pour plus de détente et de relaxation, le Fantasia embarque également un «aqua park» sur ses ponts extérieurs. Au sein d’un décor exotique avec une vue panoramique sur l’océan, des bains à remous, solarium et piscines sont à disposition des enthousiastes. Les bons vivants, quant à eux ne sont pas dans les oubliettes. «Le divertissement occupe une grande place au sein du paquebot. Le cinéma 4D et la discothèque ne vous laisseront pas indifférents», déclare Donia De Felice. Le Fantasia est doté d’une salle de théâtre de 1603 sièges. Tout au long de la croisière des plateaux diversifiés animent quotidiennement et gratuitement les nuitées nautiques du Fantasia. De plus, le bateau dispose d’un vaste Casino où est aménagée une salle de poker ainsi que des tables de jeux et machines à sous. Le séjour à bord du Fantasia fait plus d’un adulateur.
D’ailleurs c’est le cas pour Edgard Garcia qui a choisi de revivre avec sa petite famille et amis l’aventure sur ce nouveau-né du MSC. «Je suis un habitué des croisières MSC. La navigation à bord du Fantasia est agréable à vivre. D’autant plus que les destinations et le coût du voyage qui durera 11 jours sont intéressants», souligne M. Garcia qui fait partie des 3700 passagers venus de toutes parts, afin de jouir des plus belles escales côtières en cette saison hivernale. Le Fantasia a quitté le Maroc après 24 heures d’escale tout en fixant rendez-vous à Casablanca dans trois semaines. Par ailleurs, le périple du Fantasia se poursuit. Après Casablanca, le paquebot a accosté à Santa Cruz de Ténérif, Madère (Portugal) pour débarquer à Cavitacchia en Italie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *