« Cette année, plusieurs productions étrangères ont regagné le Maroc »

« Cette année, plusieurs productions étrangères ont regagné le Maroc »

ALM : Comment se porte l’industrie cinématographique à Ouarzazate? 

Abderrazzak Zitouny : La crise économique mondiale a certainement eu un impact sur l’affluence des productions étrangères au Maroc en général, et à Ouarzazate en particulier, et plus précisément entre 2009 et 2011. En effet, les studios américains ont longtemps financé leurs films avec l’argent de Wall Street et des banques étrangères, allemandes notamment. Hollywood vivait alors à crédit, n’utilisant ses fonds propres qu’à de rares occasions. Cet âge d’or a pris fin avec la crise économique de 2008. Les studios ont dû mettre la main à la poche et des coupes budgétaires spectaculaires ont été effectuées sur les grandes productions. Sachant que les plus grandes productions étrangères qui viennent tourner à Ouarzazate sont en grande partie d’origine américaine, l’impact a été fortement ressenti ici. De nombreux producteurs ont été amenés à annuler leurs projets ou à les reporter à des dates ultérieures. Pourtant, le Maroc demeure la première destination arabe et africaine des investissements liés au 7ème art.

 

Ces productions sont-elles nombreuses par rapport à l’année précédente ? Et quelles sont les productions en tournage actuellement à Ouarzazate?

Je peux dire qu’une nette amélioration s’est ressentie en 2012 : 29 productions étrangères ont été tournées au Maroc, dont 25 longs-métrages ( 10 à Ouarzazate), 3 séries télévisées (dont 2 à Ouarzazate) et 1 téléfilm tourné à Ouarzazate. Entre 2011 et 2012, on assiste donc à une hausse de 10% des productions étrangères tournées au Maroc.  Cette année encore,  plusieurs productions étrangères, et notamment américaines, ont regagné le Maroc. Pour des raisons de veille stratégique, je ne peux pas vous en dire plus sachant que de grandes productions américaines sont en pleine préparation dans la région de Ouarzazate.

 

Qu’en est-il du projet «One Stop Shop» initié par Ouarzazate film commission ? 

Le “One Stop Shop” est l’un des projets phares de l’OFC. C’est une zone d’activités dédiée aux métiers du cinéma. Ce concept pratiqué dans plusieurs studios hollywoodiens (Warner Bros…) permet aux professionnels du cinéma de trouver, en un seul lieu, toutes les solutions de production audiovisuelle.

 

Quel est l’objectif de ce projet? Et quel sera son impact sur la région? 

Grâce au «One Stop Shop», en tant qu’offre globalisée de services, les équipes étrangères pourront produire à moindre coût et cela permettra de générer de nombreux emplois dans la région. C’est un moyen très efficace pour inciter les productions étrangères à tourner au Maroc. Ce projet structurant, qui va être conçu avec la collaboration de nos partenaires institutionnels (Conseil-régional Souss-Massa-Draa, Centre Cinématographique marocain, province d’Ouarzazate, municipalité d’Ouarzazate), contribuera à maintenir les emplois locaux liés à l’industrie cinématographique, laquelle est considérée comme l’un des secteurs lucratifs les plus stimulants de l’économie nationale.  Ce projet permettra aussi de consolider le leadership du Maroc, en termes de destinations cinématographiques prisées.  Créer une offre globalisée de type «One stop shop» à Ouarzazate, laquelle regroupera des infrastructures de qualité et des prestataires de services autour des studios existants (création d’un Cluster cinéma), est une action innovante pour le développement de la filière cinématographique dans la région. La visibilité de l’offre Ouarzazate pour l’accueil des tournages de films n’en sera que plus grande et cela permettra d’accroître son attractivité à l’international. Pour la mise en place de cette future infrastructure, plusieurs partenaires publics et privés sont appelés à contribuer pour permettre la mise en œuvre de ce projet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *