Chefchaouen : de la musique dans les airs

Chefchaouen : de la musique dans les airs

Et de trois pour le Festival Alegria de Chefchaouen. Cette manifestation culturelle aura lieu pour la troisième année consécutive du 13 au 15 juillet prochain. Organisé par l’Agence de la promotion des agences du Nord (APDN), ce festival grandit d’année en année et propose pour l’édition 2006 plusieurs surprises. Selon les organisateurs et à leur tête Ainad Benaich, le festival s’inscrit dans l’optique de créer des synergies internes et instaurer une dynamique culturelle.
Après avoir fait appel l’année dernière à Faudel comme vedette de l’événement, cette année la star n’est autre que l’artiste colombien Yuri Buenaventura. Ce musicien connu et reconnu pour avoir fait la reprise latino de la célèbre chanson «Ne me quitte pas» de Jacques Brel, a enchanté le public lors du dernier festival Mawazine Rythmes du monde qui a eu lieu en mai dernier à Rabat. Il revient de nouveau au Maroc pour animer un autre concert et cette fois ci dans un autre cadre naturel. Il interprétera ses meilleurs tubes, des chansons du registre Salsa; «No estoy contigo», «Amanecio», et «Oro negro» font partie des chansons à succès de ce chanteur d’Amérique Latine amoureux du Maroc.Yuri Buenaventura a même composé une chanson sur le Maroc et qu’il intitule «Marruecos». L’idée de cette chanson est née suite à ces nombreux séjours au Royaume. Fidèle à son habitude, le festival souhaite mettre l’accent sur l’art musical populaire spécifique à cette région du Nord. Le festival fera coopérer les acteurs culturels autour du spectacle vivant, du patrimoine et des arts de la rue. Ainsi pour donner le coup d’envoi à cette troisième édition, les artistes du groupe local Alghiata animeront les ruelles de la médina. Ils seront le même jour suivi du concert des Hadarates de la musique soufie. Dirigé par la Chef d’orchestre Rahoum Bekkali, ce groupe de Chefchaouen a une renommée internationale. Ils accumulent les concerts à l’étranger. Le dernier en date est celui organisé à l’Institut du Monde arabe à Paris en mai dernier. Les Hadarates animeront la petite scène «Outta Hammam». Autre surprise du festival : la présence de l’artiste «Hakim» . Ce musicien marocain résident en Espagne a enregistré un succès fou avec son dernier album aux sonorités arabo –andalouses : «Alahabibi». Il animera un concert le jeudi 13 juin à 23 heures sur la grande scène du festival. Les membres de la formation d’El Jadida «Mazagan» viendront, quant à eux, présenter leur premier opus : «la tradition qui coule», un album de fusion entre gnaoua, hmadcha et autres rythmes populaires. D’autres noms moins connus dans le domaine musical auront l’occasion de se produire sur scène. Le cas de «Jaouhara», un groupe de fusion made in Chefchaouen. Ce jeune groupe montera sur le podium la soirée du vendredi 14 juillet.


 Le programme de la troisième édition
du festival Alegria


Jeudi 13 juillet
16h00 : Animation dans les ruelles de la Medina par le groupe local Alghiyata et qui va annoncer le début du Festival à la petite scène de Outa Hammam
17h00 : Inauguration et discours d’ouverture à la petite scène d’Outa Hammam
17h45 : Haddarates
18h30 : Mazagan
21h45 : Jil Jilala en fusion avec Nass Koum
Grande Scène :
23h00 : Hakim
Elbicho groupe de pop espagnol

Vendredi 14 juilet
16h00 : Animation dans les ruelles de la Medina par le groupe local Alghiyata
Petite scène outa Hamam
18h30 : Taktouka avec la formation «El Assri»
21h45 : Groupe de Flamenco «Tchanelas»
Grande Scène :
23h00 : Jaouhara Groupe chefchaouni de fusion 
Yuri Buenaventura

Samedi 15 juillet
16h00  : Animation dans les ruelles de la Medina par le groupe local Alghiyata 
Petite Scène Place Outta Hammam:
18h30 : Gnawa Click – Fusion
Grande Scène:
21h45 :  Hasnae
23h15 : Chico et les Gipsy

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *