octobre 17, 2018

 

Des œuvres exceptionnelles à l’honneur

Des œuvres exceptionnelles à l’honneur

Deux ventes aux enchères seront organisées les 14 et 15 avril à Casablanca

Amateurs d’art et collectionneurs, réjouissez-vous. La Marocaine des Arts organise deux ventes aux enchères à Casablanca. La première vacation, qui aura lieu le samedi 14 avril au Studio des arts vivants, sera axée autour de l’art moderne et contemporain. A cette occasion, des œuvres des artistes emblématiques marocains qui ont forgé l’histoire de la scène artistique locale seront à l’honneur. Parmi lesquels le grand Farid Belkahia dont le travail est devenu l’un des repères essentiels des arts plastiques maghrébins. Trois de ses œuvres promettent d’animer l’engouement des collectionneurs: une pièce de la série Processions, une main en henné sur peau de très grande qualité et enfin une remarquable sculpture en cuivre et cuir.

Parmi les pièces maîtresses de cette vente aux enchères, seront également présentés une huile sur panneau datant de 1957 de Mohamed Melihi, un important totem en bronze, pièce majeure de Mahi Binebine, deux somptueux tableaux de Hassan El Glaoui, une œuvre d’Ahmed Cherkaoui et des pièces d’artistes tels que Mohamed Chebaa, Mohamed Kacimi, Meki Megara, Rabi Abdelkbir, Miloud Labied etc. Parallèlement aux grands maîtres marocains, La Marocaine des Arts a sélectionné pour cette vente d’art moderne et contemporain des œuvres inédites des figures majeures de la scène artistique internationale. Parmi elle les œuvres de Joan Miro, Hans Hartung , l’un des plus grands représentants de l’art abstrait, et d’Antoni Tapies, réputé poète de la matière. Le lendemain, le dimanche 15 avril, aura lieu la seconde vente aux enchères donnant la part belle à l’orientalisme.

Cette vente sera l’occasion pour les particuliers de plonger au cœur d’un Orient rêvé, qui puise dans l’exotisme, la chaleur des couleurs et la puissance de la lumière. Cette vacation sera une opportunité unique pour les participants d’acquérir à des prix attractifs des œuvres d’artistes internationaux phares de la scène orientaliste, ayant pour la plupart convergé vers l’Afrique du Nord, séduits par ses espaces, ses coutumes et son architecture. Ainsi, seront accessibles à la vente les œuvres d’Edouard Edy Legrand, Henri Pontoy, José Cruz Herrera, Jacques Majorelle, Henri Emilien Rousseau, Jean-Gaston Mantel ou Alphonse-Léon Germain-Thill. En préambule de ces vacations, une exposition publique aura lieu à la Galerie 38 dès le 2 avril au Studio des Arts Vivants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *