«Djihad», une pièce tragi-comique en tournée au Maroc

«Djihad», une pièce tragi-comique en tournée au Maroc

Elle mêle humour, dérision et émotion pour traiter de l’extrémisme

Après un large succès en France et en Belgique, la pièce de théâtre «Djihad» d’Ismaël Saïdi arrive enfin au Maroc. Initiée par l’Institut français du Maroc dans le cadre de sa saison culturelle, la tournée de cette pièce est prévue du 12 au 17 octobre 2017 à El Jadida, Tanger, Rabat et Fès. En effet, «Djihad» est une pièce tragi-comique mettant en scène trois Bruxellois qui partent au djihad. Le long de cette odyssée qui les mènera de Schaerbeek à Homs, en passant par Istanbul, ils découvriront les raisons qui les ont chacun poussés à partir et devront faire face à une situation beaucoup moins idyllique que prévue. Tout au une comédie, «Djihad» fait rire des clichés de toutes les religions, en levant le silence sur les tabous de chacun. Réelle catharsis, la pièce révèle sur scène nos angoisses les plus profondes, la peur de l’autre et ce qu’elle engendre.

Elle mêle humour, dérision et émotion pour traiter de la radicalisation. Pour rappel, cette pièce de théâtre a été déclarée en 2015 d’utilité publique en Belgique. Elle a aussi été recommandée en France par l’Éducation nationale pour prévenir la radicalisation en milieu scolaire. Ismaël Saïdi parvient par le rire à toucher ceux qui sont parmi les plus exposés, notamment les jeunes.

«Cette pièce est évidemment une autocritique de la communauté dont je fais partie. Qui sont ces jeunes qui s’engagent ? Avant de les stigmatiser, je voudrais qu’on analyse d’abord les symptômes, pour pouvoir soigner le mal en amont. La problématique de l’empreinte identitaire est très importante chez les communautés immigrées, que ce soit en Belgique ou partout ailleurs en Europe», explique le metteur en scène. Celui-ci est également scénariste et dramaturge belge francophone. D’origine marocaine, né à Saint-Josse-ten-Noode en Belgique en 1976, Ismaël Saidi grandit à Schaerbeek.

Gradué en relations publiques et licencié en sciences sociales, il a écrit plusieurs courts métrages et passe à la réalisation avec «Les uns contre les autres», «Marie-Madelaine», «Beaucoup de bruit», «Absurde» et «Loin des yeux». Son téléfilm «Rhimou» a pulvérisé tous les records d’audience au Maroc.

Programme de la tournée

• El Jadida

Église portugaise

Jeudi 12 octobre 2017 à 19h

• Tanger

Salle Beckett de l’Institut français de Tanger

Vendredi 13 octobre 2017

à 19h30

• Rabat

Théâtre national Mohammed V

Samedi 14 octobre à 20h

• Fès

Complexe culturel Al Houria

Mardi 17 octobre à 19h

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *