Ecole internationale de musique et de danse

Ecole internationale de musique et de danse

Un talent ça s’encourage! L’École internationale de musique et de danse (EIMD) a abondé dans ce sens en organisant, dernièrement, la première édition du concours jeunes talents. Selon les initiateurs, cette compétition a été ouverte exclusivement aux élèves instrumentistes et danseurs inscrits dans le «parcours diplômant» des EIMD de Casablanca et de Rabat, sans distinction de nationalités. La finale de ce concours, organisée récemment à Casablanca, a été marquée par l’attribution de deux prix à Soundouss Madyer, une toute jeune violoniste de 9 ans à l’EIMD de Casablanca et Mahmoud Zakaria, 13 ans, chanteur à l’EIMD de Rabat. «Ces deux jeunes talents seront invités à suivre un stage de perfectionnement cet été en France. La prise en charge de ce déplacement étant assurée intégralement par l’EIMD», indiquent les organisateurs. De surcroît, le jury a également octroyé deux prix spéciaux à Kenza Bouachik, danseuse de 11 ans à l’EIMD de Casablanca et El Mehdi Kassou, 14 ans, violoniste à l’EIMD de Rabat. Mais avant d’offrir ces Prix, les membres du jury, présidé par Farid Bensaïd, également président fondateur des EIMD et de la «Fondation Ténor pour la culture», ont témoigné de la prestation de 18 instrumentistes et 5 danseurs, tous très talentueux conformément à la sélection opérée par l’équipe enseignante des deux EIMD. Pour l’histoire, l’EIMD, en tant qu’acteur majeur de la culture au Maroc, forme chaque année, depuis sa création, plus de 800 élèves de 5 à 77 ans dans ses établissements de Rabat et Casablanca, à travers un enseignement académique reconnu pour son sérieux et sa qualité. A son tour, le Crédit du Maroc, en tant qu’entreprise citoyenne ancrée dans son environnement, a choisi de soutenir cette manifestation pour faire émerger les talents de demain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *