Enquête : Le nouveau Zoo de Rabat s’apprête à accueillir sa collection d’animaux

Enquête : Le nouveau Zoo de Rabat s’apprête à accueillir sa collection d’animaux

Bonne nouvelle pour les habitants de Rabat, le jardin zoologique national (JZN) sera opérationnel à la fin 2011. Selon Abdeladim Lhafi, haut commissaire aux eaux et forêts et P-dg de la Société jardin zoologique national (SJZN) chargé du projet, les visiteurs ne pourront visiter le nouveau Zoo qu’après les opérations d’adaptation de la faune à leur milieu d’origine et pour des actions de mise route sur les plans de la gestion du flux des visiteurs et les aspects de sécurité des animaux, avant l’ouverture au grand public. «Les travaux de réalisation de volière, structure suspendue nécessitant un savoir-faire particulier et une technologie propre, nécessitent le maximum de rigueur pour répondre aux normes de sécurité pour les visiteurs», indique M. Lhafi. Le JZN commencera à accueillir sa collection animale déjà disponible dans les nouveaux espaces ecosystématiques à partir de la fin du mois d’août progressivement, pour procéder à des opérations d’adaptation de la faune à leur milieu d’origine. Les travaux de ce projet qui ont démarré depuis juillet 2008 sont actuellement achevés. «La réalisation de ce parc entre dans sa dernière phase. Les infrastructures de base de ce nouveau Zoo sont réalisées à 90%». En effet, la voie de desserte et les connections diverses (eau – électricité – télécommunication, etc.) seront activées dans les prochains jours. Les gros œuvres et les voies de service sont complètement achevés, le village d’accueil, les locaux administratifs, les restaurants et la clinique vétérinaire sont réalisés à 100%. Les travaux des abris des animaux sont achevés ainsi que les infrastructures de base pour l’alimentation des animaux (chambres froides, magasins de stockage) et les plantations sont en cours. Ce nouveau parc du capital offre à ses prochains visiteurs un centre d’information réservé à l’accueil des groupes, une administration, cinq restaurants dont deux fast-foods, une clinique vétérinaire dotée d’équipement qui répondent aux normes internationales. Au-delà de sa fonction classique de soins, traitements, prophylaxie, et actes chirurgicaux, cet espace sera un lieu où pourront s’opérer les actes d’investigation d’études et de recherche avec les institutions spécialisées pour une meilleure connaissance de la dynamique des écosystèmes. «L’aspect sensibilisation et éducation environnementale vient compléter les fonctions fondamentales du JZN à travers des informations, des jeux, des expositions et des actions interactives sur la richesse et la fragilité de la biodiversité», explique le P-dg de JSZN. Le nouveau Zoo se caractérise par son design et l’aménagement qui sont fondés sur un concept ouvert présentant des animaux en liberté plongeant les visiteurs dans le contexte d’une nature reconstituée. «Le nouveau Zoo est une recomposition en miniature des principaux écosystèmes du désert, de la savane, de la forêt tropicale, des marécages et des écosystèmes marocains», ajoute M.Lhafi. L’accent est mis sur l’importance du patrimoine faunistique et floristique appartenant au continent africain en général et au Maroc en particulier, avec le développement de thématiques à dimension pédagogique, dictées par les principes de l’éducation environnementale. La faune et la flore de l’ancienne ménagerie ont été intégrées dans le projet du JZN pour garantir les conditions d’entretien et de gestion alimentaire et sanitaire, en attendant leur transfert au JZN. Les nouvelles acquisitions (girafes, rhinocéros, serval) sont actuellement hébergées dans l’ancien zoo, et les opérations se déroulent normalement. S’agissant de la grille tarifaire, elle est définie par le business plan du JZN qui sera extrêmement modulée selon l’âge, les jours et heures de visites et les spécificités des groupes. «La tarification tiendra en compte à la fois des nécessités de gestion et de maintenance du zoo et en même temps des meilleures conditions d’accessibilité, comparativement aux destinations de loisirs déjà disponibles sur des segments similaires, sachant que le JZN constitue une offre unique», conclu M. Lhafi.


Particularité du nouveau Zoo de Rabat

Le Jardin zoologique national offre de nombreuses opportunités pour se rapprocher et se familiariser avec la nature sauvage et son habitat. C’est un lieu de connaissance du monde sauvage et de prise de conscience écologique. Ce parc zoologique est conçu sur la base de techniques d’immersion, de vues séquentielles, de paysages très proches du milieu naturel et d’expositions multi espèces avec une végétation particulière parfaitement acclimatées à nos régions, pour accueillir une collection d’espèces animales africaines, sahariennes et marocaines, dans un espace reposant sur l’absence de barrière, un système idéal pour concilier le bien-être des animaux et le plaisir des visiteurs. Géré par la Société jardin zoologique national (SJZN), le Jardin Zoologique national s’étale sur une parcelle de 50 ha mitoyenne à la ceinture verte, située à l’extrémité Ouest de la capitale à proximité du complexe sportif Prince Moulay Abdellah. Sa situation géographique le rend accessible du fait des conditions favorables de desserte (réseau autoroutier, réseau ferroviaire et de sa proximité des grands pôles urbains : (Rabat, Casablanca, Meknès, Fès).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *