Exposition à Rabat : Hommage à Jilali Gharbaoui, icône de l’art moderne

Exposition à Rabat : Hommage à Jilali Gharbaoui, icône de l’art moderne

Plus de quatre-vingt œuvres de l’artiste-peintre Jilali Gharbaoui, précurseur de l’art figuratif au Maroc, sont exposées jusqu’au 26 août au Musée de Bank Al-Maghrib à Rabat. «Regards sur l’œuvre de Jilali Gharbaoui» est l’intitulé de cette exposition organisée en hommage à ce premier peintre marocain à avoir choisi ce mode d’expression picturale. «Cette exposition permettra de saisir les multiples facettes d’un artiste de la liberté de la pensée, de la liberté du geste et de l’imagination sans limites», expliquent les organisateurs. En effet, «Regards sur l’œuvre de Jilali Gharbaoui» est une rétrospective qui invite la curiosité du visiteur à voyager dans le labyrinthe de la vie tourmentée de l’artiste. Elle donnera à voir ses œuvres dont certaines inédites, dessins, sculptures, peintures sur céramique ainsi que des portraits et des photographies de l’artiste. «Cette exposition est la première d’une série d’événements qui nous permettra d’avoir un regard exhaustif sur les créations de nos grands artistes marocains», souligne-t-on. Depuis la mort tragique et prématurée de Gharbaoui en 1971, ses œuvres ne cessent de circuler entre amateurs d’art et collectionneurs sans que cela débouche sur une exposition qui lui est consacrée, hormis celle organisée par l’Institut du monde arabe à Paris il y a bientôt deux décennies. «Il était donc temps de rendre hommage, au Maroc, à cet artiste qui a voué sa vie et son talent à la créativité et à la liberté de la création artistique. Une occasion également de mettre en valeur l’art moderne dans ses aspects les plus singuliers et débattre l’histoire de l’art dans notre pays». De ce fait, un ouvrage a également été édité, à cette occasion, contenant des reproductions et des témoignages de Jean-François Clément, Farid Zahi, Mohamed Rachdi et Kassem Belouchi. Dans le même cadre, Bank Al-Maghrib organise, jusqu’au 27 juin 2012 des ateliers pédagogiques au profit des enfants de 9 à 14 ans issus d’établissements publics et privés. L’objectif est de faire découvrir à ce jeune public les techniques utilisées par Jilali Gharbaoui, la composition et la perspective de son œuvre, ainsi que l’harmonie des lignes et des couleurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *