Indiscrétions : Un asile pour les persécutés du monde des Lettres

Un asile pour les persécutés du monde des Lettres
Tous les écrivains persécutés à travers le monde auront, dans quelques mois, la possibilité de trouver refuge dans la maison d’Anne Frank, à Amsterdam, comme l’a annoncé le propriétaire actuel de la demeure des Frank. Déportée en août 1944 au camp de concentration de Bergen-Belsen, où elle décédera en mars 1945, Anna Frank avait tenu un journal où elle relatait avec l’innocence de l’adolescence, le calvaire de sa famille, obligée de se cacher dans un réduit avant que la machine répressive nazie ne les déporte dans les camps nazis. Publié dans plusieurs langues, le Journal d’Anne Frank compte parmi les témoignages poignants sur l’une des pages souillées de l’Histoire du monde moderne. Située sur la place Merw de Plein, la maison d’Anne Frank sera restaurée dans le style des années 30 et pourra accueillir, après sélection, des écrivains et des poètes exilés en Europe. La Fondation « Amsterdam, ville d’asile », qui avait soutenu Salman Rushdie, le célèbre auteur des « Versets Sataniques », s’est associée aussi à ce projet.

Schiller, sauvé des flammes
L’incendie qui avait ravagé, en septembre dernier, la bibliothèque Anna-Amalia de Weimer, en Allemagne, a détruit une partie importante des trésors de cette biblio-thèque, classée au patrimoine mondial de l’Unesco : 50.000 livres et plus de 35 toiles de maîtres. Pour faire le point sur l’étendue des dégâts, les responsables de la bibliothèque-monument exposent, jusqu’au 20 février 2005, l’essentiel des collections sauvées de cet incendie : une centaine de toiles et de sculptures portant encore les traces d’eau et de fumée sont exposées pour sensibiliser à l’urgence d’une restauration de ce patrimoine. Sur les huit millions d’euros de dons récoltés à ce jour, une partie sera consacrée au masque mortuaire de Friedrich Schiller, le célèbre écrivain allemand (1759-1805), à la grande collection du monde de Faust de Goethe, aux 2.000 manuscrits du moyen âge et aux 8.400 cartes historiques. Selon les responsables, les dons devraient augmenter sensiblement pour permettre de sauver l’essentiel de ces trésors.

Star Ac 4, la manipulation
La demi-finale-filles a été un véritable scandale pour une grande majorité de téléspectateurs qui se sont attardés devant TF1 vendredi 17 décembre dernier. Donnée gagnante par le quotidien Le Parisien, Hodda n’a finalement récolté que 34 % des votes alors que Lucie s’est vue auréolée par un fameux 66 % de l’ensemble des votes totalisés par plus de 7,5 millions de téléspectateurs. Pour beaucoup de téléspectateurs et de médias, ce vote rappelle non seulement celui qui a sanctionné la belle Sofia, l’année dernière, mais sent aussi le soufre. La production de la célèbre télé réalité passe de mauvais moments puisqu’elle est qualifiée de raciste et de discriminatoire. Plusieurs voix sont montées au créneau pour fustiger le sort qu’Endemol et TF1réservent aux candidats français d’origine marocaine. Après avoir utilisé Houcine et Sofia dans les deux dernières saisons, la production a agi de même avec Hodda, considérant finalement que le talent à lui seul ne suffit pas. Si les Marocains de la Star Ac ne sont bons que pour occuper les strapontins des finales, il serait injuste de continuer à duper la communauté des Maghrébins qui se sont mobilisés cette année pour que Hodda puisse occuper la première place. La presse monte elle aussi au créneau pour que les modalités des votes, qui rapportent une fortune aux producteurs, soient expliquées dans la plus totale des transparences.

Ocean’s twelve
Après avoir monté le plus spectaculaire des hold-up dans le casino le plus sécurisé de Las Vegas, le gang d’Ocean’s Eleven remet ça, en accueillant un nouveau membre dans leur équipe. Pour cette nouvelle grande production, le réalisateur américain, Steven Soderbergh a réussi un véritable coup de poker. Non seulement le groupe des onze a répondu présent, avec entre autres, Brad Pitt, Julia Roberts, Georges Cloony, Andy Garcia ou Matt Damon, mais il a ouvert ses bras à la séduisante Catherine Zeta-Jones et à l’énigmatique Vincent Cassel pour un Ocean’s Twelve qui s’annonce comme l’un des plus grands succès de cette fin d’année. Présent à Paris pour la sortie du film, Brad Pitt a déclaré lors d’une interview « Nous sommes un groupe de personnes qui s’entend très bien et nous nous sommes beaucoup amusés pendant le tournage. Rien n’aurait été possible si j’avais eu à travailler avec des acteurs qui auraient passé leur temps à compter la longueur de leurs répliques et à la comparer avec celles des autres. »

Massaï, les guerriers de la pluie
Sorti le 22décembre, à Paris, Massaï, les guerriers de la pluie est le film qui marquera sans doute les fêtes de fin d’année, en France. Le réalisateur de cette belle épopée africaine, le talentueux Pascal Plisson dit avoir concrétisé son rêve le plus fou. Fasciné par l’histoire, les légendes et les mythes qui collent à la peau des tribus Massaï, Pascal Plisson a tissé la trame d’un conte en hommage à l’une des plus authentiques cultures du continent noir. Soumis à la rudesse de la sécheresse, un groupe de jeunes guerriers traverse l’étendue de la savane à la poursuite de Vitchua, un lion mythique qui habite l’imaginaire de tout le peuple Massaï. Interprété par d’authentiques Massaï du sud du Kenya, le film est une fable qui tente de restituer la notion même du voyage initiatique et celle de la quête des valeurs pérennes de fraternité et d’amitié entre les peuples. C’est aussi une belle tentative pour redorer les cultures ancestrales du vieux continent africain.

Seuil, au bord de l’agonie
La célèbre maison d ‘édition, Seuil, traverse de moments douloureux. Le personnel et l’ensemble des salariés du groupe ont voté, à l’unanimité une motion dénonçant « une trahison de notre éthique commerciale, un appauvrissement de notre diversité éditoriale et un contournement de nos normes sociales, trois raisons de ne plus subir passivement la mort annoncée du Seuil édition-diffusion-distribution ».
La grève déclenchée en cette fin d’année risque de durer un moment puisque les nouveaux acquéreurs de la célèbre maison d’édition ne semblent pas prêts à renoncer au plan de suppréssion d’une part importante des activités éditoriales du Seuil.

Laura Pausini s’engage pour l’enfance défavorisée
La chanteuse italienne Laura Pausini devient la nouvelle ambassadrice européenne de l’association Intervida, fondation internationale qui vient en aide aux enfants défavorisés dans les pays en voie de développement, grâce à des parrainages financiers. Laura Pausini a prêté sa voix à la nouvelle campagne « parrainage de Noël » lancée par Inervida en France, en Italie et Espagne. C’est un cadeau merveilleux de permettre aux enfants les plus pauvres du monde de devenir quelqu’un et de croire en un avenir meilleur », explique la chanteuse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *