Kateb, vedette du Tremplin

Kateb, vedette du Tremplin

S’inscrivant dans la continuité et la consolidation, le Tremplin, événement des plus foisonnants et actifs du mouvement de la culture urbaine au Maroc, aura lieu du 19 au 21 mars à Casablanca. Il investit pour la deuxième année consécutive les anciens abattoirs de Casablanca, désormais haut lieu d’art et de création contemporains depuis sa conversion en fabrique culturelle en 2009.
Le Tremplin 2010, c’est un festival gratuit de trois jours avec 41 groupes animant les trois scènes : une première scène pour les groupes en compétition et quelques groupes lauréats de l’ancienne édition, une deuxième pour les groupes invités et une troisième scène ouverte pour tout musicien (amateur ou professionnel) inspiré. Les activités parallèles du Tremplin se composent d’un souk associatif, urbain et musical, des ateliers et résidence d’artistes.  Et de belles surprises et découvertes attendent les festivaliers audacieux et curieux de découvrir, de s’immerger dans ce monde de culture alternative. Parmi les invités les plus illustres de cette 12ème édition, on note un habitué Amazigh Kateb, l’ex-leader du fameux groupe Gnaoua diffusion, le fils de Kateb Yacine, écrivain maghrébin d’expression française. Il clôturera le Tremplin dimanche 21 mars. Rappelons le, Ganaoua diffusion est le groupe phare qui a principalement  révolutionné au Maroc et ailleurs, la musique fusion (mélange entre reggae, raga, rock, jazz, etc, et musiques traditionnelles gnaoua, gharnati, chaâbi…). La catégorie Fusion du Tremplin 2010, le dimanche, connaîtra la participation de six groupes en compétition, deux groupes lauréats de l’ancienne édition qui sont Mouja Vibration d’Agadir et Baraka de Khouribga, ainsi que des formations comme Gnawa Clic (Casablanca), Precious Makina. La résidence de création Berlin Casablanca Art Attack présentera également le dimanche son projet de création urbaine qui  réunit le styliste Amine Bendriouiche, les Dissidenten et d’autres musiciens, en résidence au Boultek du 16 au 20 mars 2010. Le samedi, journée Rock, outre la compétition ( 6 groupes), on découvrira les lauréats du Tremplin 2009 : Impload de Rabat  et  Wanpath de Tétouan,  ainsi que des groupes invités tels les groupes casablancais de métal Despotism et Old School, X Syndicate (France) et The Cosmic Carnival (Pays bas). Consacré au Hip Hop, le vendredi verra la participation de huit groupes en lice, les gagnants de l’ancienne édition Bhal Bhal et Nichane ainsi que des noms comme King Barra (Sénégal), Dret & Krulle  (Pays-Bas), Jallouta (Rabat) et Chen Lo And The Liberation Family (USA). La musique électro n’est pas en reste avec la performance audio sensuel de INCITE  ( Allemagne) et le Techno-house de Pitto (Pays-Bas). Disons qu’à l’image de la programmation riche de ce Tremplin 2010, défileront durant ces trois jours, une variété de musiciens et différentes catégories de public  jeunes et moins jeunes, rappeurs métaleux ou hippies modernes, chacun selon ses goûts, sa disponibilité, et sa curiosité. Et comme le soulignent, les organisateurs : «il y aura de la musique certes, mais aussi de danse, de vidéo, de graphisme, de skate, de Tag, de graffitis et de tant d’autres expressions de création actuelle, d’expressions de vie».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *