La SNRT s’immerge dans la COP22: Elle a concocté une programmation spéciale

La SNRT s’immerge dans la COP22: Elle a concocté une programmation spéciale

La COP22 ne passera pas  inaperçue à la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT). Pour mieux accompagner cette grand-messe climatique, la structure siégeant à Dar El Brihi a concocté un programme assez éclectique présenté tout récemment à Rabat en présence de son DG, Fayçal Laraichi.

L’objectif étant d’accompagner de visu ce rendez-vous planétaire fort attendu. Pour ce faire, la société s’est mobilisée corps et âme. «Le plus grand défi pour la SNRT est l’engagement d’avoir obéi à un cahier des charges», précise El Alami Khallouki lors de la rencontre. Et ce n’est pas tout ! «Toute la plate-forme logistique nécessaire sera assurée à travers un centre broadcasting», enchaîne le directeur central de la production et des programmes à la SNRT en annonçant la programmation prévue sur la chaîne Al Aoula. «Nous avons produit des émissions depuis des mois pour la COP22», poursuit-il en détaillant davantage la programmation composée de documentaires et d’émissions produits au niveau interne. En détail, la SNRT diffusera, sur Al Aoula, 16 émissions ayant trait à la COP22 d’une durée de 13 à 26 mn outre les entretiens avec des experts en environnement sur place. «Un direct à partir de Marrakech sera diffusé tous les jours», ajoute El Alami Khallouki.

A son tour, la radio abonde dans le sens de l’événement. Selon Ali Khella, directeur de la production et des programmes de la radio nationale, «l’accompagnement de la COP22 consiste en l’adaptation des programmes à cet événement». Ainsi, 6 heures par jour sont réservées à la COP22 sur la radio outre des programmes dédiés au public, dont trois rendez-vous quotidiens consacrés à l’événement et des émissions d’analyse. A son tour, la direction d’informations se prépare pour la COP22 afin de diffuser directement des bulletins et flashs d’information ainsi que des talk-shows.    

La chaîne amazighe ne déroge pas à cette programmation. Son directeur central, Mohamed Mamad, ne manque pas d’en dévoiler les dessous. Ainsi, le public pourra suivre, chaque jour, le journal de la COP à 12h20, des synthèses quotidiennes des travaux de la COP et les coulisses de cet événement outre des émissions et des débats dédiés à l’écologie et au développement durable. De même, la radio amazighe diffusera des capsules quotidiennes de 7 mn du 7 au 18 novembre.

Quant à la chaîne culturelle, elle compte déjà à son actif des émissions ayant trait à l’environnement. Ainsi la directrice Maria Latifi parle d’un nombre total de 300 heures pour les émissions phares à l’instar d’«Ecologica» et «Kadaya el biaa». «La programmation est prévue en termes de rediffusion quotidienne depuis le 1er octobre», précise Mme Latifi en rappelant également l’émission «Massarate ilmia».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *