La TVM s’offre sa série policière

La TVM s’offre sa série policière

C’est une première au Maroc. La télévision marocaine pourra diffuser un autre style de séries télévisées. S’éloignant des séries égyptiennes et brésiliennes, la RTM semble tenter une mue. Elle diffusera sûrement, à partir de l’année prochaine, un genre de série très propre aux Américains mais réalisé par un marocain.
C’est un style de séries présentes en masse dans les chaînes américaines et qui sont commercialisées dans le monde entier. On l’aura compris, il s’agit des séries policières. A l’instar de «New York Police d’état», et «Rick Hunter», la première chaîne de télévision marocaine (TVM) aura elle aussi sa série policière. Elle est nommée « La brigade». C’est du moins ce que prévoit l’accord qui a été scellé entre la TVM et Adil Fadili. Ce dernier a été contacté par la TVM l’année dernière, et il a commencé le tournage pendant Ramadan dernier, à Casablanca. Ce réalisateur est l’initiateur de cette idée, il a préparé le scénario et s’occupe de la réalisation.
A présent, l’équipe du tournage, qui rassemble des noms comme Fatema Kheir, Khaled Benchegra, Driss Roukh ainsi que Aziz Fadili, marque une pause. Le tournage reprendra dans dix jours pour terminer la tranche des six épisodes commandés et conclus entre la TVM et le réalisateur. «La brigade» est composée 42 épisodes, mais pour l’instant 6 seulement sont inclus dans le contrat. «La première chaîne de télévision nationale m’a d’abord demandé de réaliser 6 épisodes et par la suite il s’agit de renouveler le contrat. Tout dépend de la qualité et du résultat» explique, Adil Fadili. Pour l’instant, 5 épisodes sont finalisés, et, dans une semaine, le tournage reprendra de nouveau pour le 6ème épisode qui nécessitera 20 jours de tournage. En ce qui concerne les acteurs principaux, il semble que personne ne volera la vedette à personne. «La brigade» est une série télévisée qui met en scène 5 policiers.
Toute la brigade policière est dirigée par un commissaire de police qui n’est autre que Aziz Fadili. Ce dernier choisira 4 membres de sa brigade, des policiers qui faisaient partie de ses élèves. Il désignera 3 garçons et une fille qui méneront des enquêtes policières. Ces rôles sont interprétés par les acteurs Driss Roukh, Saâd Tsouli, Khalid Benchegra et, enfin, Fatema Kheir. Ces acteurs sont pour la plupart très enthousiasmés de jouer dans cette série. «Je suis personnellement très satisfait des prestations du groupe, même si c’est la première fois que nous jouons ensemble» déclaré Saâd Tsouli. Ce dernier parle ici des autres acteurs qui font partie du groupe. Saâd Tsouli a évoqué également les comportements respectueux du réalisateur. «Nous sommes tous très contents de travailler avec un réalisateur de son calibre, il a une manière très agréable de travailler. Il discute avec nous, et demande l’avis des gens, nous apprécions beaucoup sa manière de travailler».
Les acteurs fondent tous beaucoup d’espoir sur cette série policière et en parlent avec fierté. «On veut tous que cette série soit réussie» a déclaré Saâd Tsouli. Mais la question est de savoir quelle sera l’originalité de cette série policière. Ceci, tout en sachant que les Américains sont les précurseurs dans ce domaine et qu’ils ont envahi les télévisions internationales. Adil Fadili explique que cette série s’inspire beaucoup du style marocain quant à la forme et sur le point esthétique. «Je ne nie pas que je me suis inspiré des séries américaines, mais le fond est purement marocain» Et d’ajouter : «on traite dans cette série de thèmes encore tabous dans notre société, comme la pédophilie et le viol». Le réalisateur a souligné également que la technique de «La brigade» est propre à la police marocaine. «Nous avons, à la prefecture de police- lieu principal de tournage-, un flic qui nous explique comment ça se passe et on s’en inspire».
Une manière de marocaniser la série et de lui donner une touche locale. «La brigade» est en pleine action et les téléspectateurs auront peut-être la chance de s’enquérir de sa qualité une fois diffusée sur la TVM. Si tout va bien, «La brigade devrait normalement voir le jour Ramadan prochain» a précisé Adil Fadili.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *