Le classement des sites est la solution

Il existe des lois, dans notre pays, pour protéger le patrimoine. En effet, les biens culturels, aussi bien privés que publics, classés monuments historiques, bénéficient de la protection de l’Etat. La procédure pour qu’un bien culturel soit classé monument historique se déroule selon les étapes suivantes. Après avoir reçu une demande de la part d’un propriétaire privé ou d’une collectivité locale, des experts du ministère de al culture visitent le lieu pour apporter les premiers éléments d’appréciation du site ou du bâtiment.
Ensuite, un dossier regroupant les éléments de l’expertise est réalisé. À partir du moment où un bien est classé, il devient indestructible. Les choses semblent couler de source lorsqu’on se renseigne sur la procédure, mais la réalité est plus complexe. Un chiffre pour s’en rendre compte. «Sur un nombre de 5000 sites préhistoriques, 25 seulement sont classés», nous confie l’archéologue Abdeslam Mikdad. Ce n’est pas faute de volonté, mais en raison des difficultés liées aux procédures administratives qui bloquent les projets. Car, contrairement aux autres pays, la décision de classer un site préhistorique n’est pas seulement du ressort du ministère de la Culture, elle dépend aussi, et surtout, du bon vouloir du ministère de l’Intérieur. Ce qui complique les démarches, enterre les dossiers dans les couloirs de l’administration. «Nous nous battons pour que l’initiative et le classement d’un site archéologique viennent seulement du ministère de la Culture» ajoute Mikdad. Son confrère Abdejllil Bouzzougar ajoute que «La Société Marocaine de l’Archéologie et du Patrimoine (SMAP) a demandé le classement des sites de Casablanca, et que le ministère de la Culture a répondu favorablement à cette demande ».
La Wilaya du Grand Casablanca est consciente du danger qui les menace. Une commission de la protection des sites de Casablanca a été nommée par le Wali. Coordonnée par le gouverneur de la préfecture de Hay Hassani, cette commission est chargée de réfléchir aux moyens de protection des sites. Selon plusieurs sources concordantes, leur classement est imminent. A quand alors ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *