«Les voiles du partage» à la marina d’Agadir

«Les voiles du partage» à la marina d’Agadir

Dans une première initiative du genre, des hommes et des femmes embarqués à bord de voiliers ont décidé de prendre le large et de partager leurs soucis humanitaires et ambitions. D’une destination à l’autre, «les voiles du partage» tentent d’instaurer un rallye humanitaire et écologique. Et de Ciotat à Dakar, les sept voiliers navigueront au fond de l’océan pour jeter l’ancre et mettre le cap sur différentes destinations. Et d’une escale à l’autre, les voiliers du partage répondent à un appel humanitaire, transportant à bord des dons de tout genre pour dessiner un sourire sur les visages d’hommes et de femmes des destinations qu’ils visitent. L’aventure des sept voiliers avait débuté le 4 octobre au vieux port de la Ciotat. Avec cette volonté d’apporter leur soutien aux citoyens du monde, l’aventure continue. Et des Baléares qui fut la première escale de ce rallye humanitaire et écologique, «les voiles du parage» continuent leur itinéraire en prenant le large cette fois-ci vers une autre destination qui n’est autre que le Maroc. Accostés à la marina Smir à Tétouan, les voiliers jettent l’ancre. Le temps de donner naissance à quelques manifestations au sein de cette ville. Cette fois-ci la destination est l’une des villes côtières les plus attrayantes du Maroc : la marina d’Agadir. Les premiers voiliers arrivent à destination le dimanche soir du 18 octobre. Le programme du rallye humanitaire enchaîne avec une rencontre avec la presse régionale sur le quai Est de la marina. «Notre initiative est venue d’hommes et de femmes partageant le même souci. Animés par le désir du large et du partage, nous avons joint nos efforts pour donner naissance à cette initiative et aider de notre mieux. Nous avons passé quatre jours en mer pour faire le trajet de la marina Smir vers la ville d’Agadir», souligne Gérard Lamur, organisateur et concepteur de ce projet. Soulignons que M. Lamur est l’un des natifs de la ville de Rabat. «Outre les manifestations que nous allons donner au niveau de la ville, nous apportons un don de fournitures scolaires que nous avons transportés à bord, comportant des cahiers, stylos et autres éléments et nous serons heureux de les offrir. Ce don est destiné à 200 élèves et c’est l’Institut français qui devra se charger de destiner ce don à l’une des écoles de la région», explique M. Lamur.  Des moments de joie partagés avec des enfants découvrant pour la première fois les voiliers. Notons qu’une visite guidée a été donnée au profit des élèves d’une classe. «Nous tentons de recevoir des enfants à bord pour leur faire une visite et leur faire découvrir ce qu’est un rallye humanitaire», explique M. Lamur.
L’un des moments forts du programme de ce rallye humanitaire demeure la chorégraphie aérienne donnée par la compagnie «De l’Air dans l’air» sur le quai Est de la marina d’Agadir, le jeudi 22 octobre. Une centaine de personnes étaient sur place pour apprécier ce tableau artistique exceptionnel. Les spectateurs étaient émerveillés devant la souplesse des chorégraphes, leurs mouvements dans l’air.  «Les voiles du partage» continuent leur aventure et cette fois-ci vers Dakar.  «Ciotat Africa, les voiles du partage» est une organisation mondiale, regroupant des hommes et femmes animés par le souci humanitaire d’aide et de soutien. L’aventure continue pour les voiliers du partage.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *