Littérature : «Gertrude», une immersion dans les effluves de Tanger

Littérature : «Gertrude», une immersion dans les effluves de Tanger

L’écrivain Hassan Najmi ressuscite, à travers son nouveau roman «Gertrude», qui retrace le séjour de l’écrivaine américaine Gertrude Stein dans la ville de Tanger, le climat cosmopolite de la ville du Détroit lorsqu’elle se prévalait de son statut international en tant que réceptacle de talents et de créateurs de tous bords. A travers un jeu narratif bien ficelé, l’écrivain a réussi à faire découvrir le train de vie quotidien de l’écrivaine américaine Gertrude Stein (1898-1948) depuis le tout début de sa visite dans la ville en 1912, en faisant une immersion dans l’environnement fascinant de la ville avec moult réminiscences et images nostalgiques où s’entremêlent fiction et réalité. Dans son œuvre, éditée par le Centre culturel arabe, l’écrivain tisse la trame narrative à partir de faits réels, à savoir le séjour de la dramaturge américaine dans la ville du Détroit pour nous mener au fil de ses pérégrinations en compagnie de son ami marocain Mohamed, qui lui a fait découvrir les tréfonds secrets de la cité. En se basant sur l’ouvrage autobiographique de Gertrude Stein, Hassan Najmi donne ensuite libre court à l’imaginaire pour conférer au personnage de Mohamed les contours d’un personnage fascinant qui porte témoignage du faste et du charme qui enveloppaient le cadre de vie à Tanger de l’époque, avec au détour un tableau décrivant le microcosme parisien à l’époque. La compagnie entre l’écrivaine américaine et le personnage de Mohamed est de fil conducteur pour sonder les états d’âme et les intenses moments existentiels de ce couple peu conventionnel, distillant au passage une certaine vision du monde environnant en ce qui a trait aux aspects culturel, social et artistique. L’écrivain revisite ainsi des pans entiers de l’existence de Gertrude Stein, notamment ses relations avec de grands noms comme Matisse, Picasso, Apollinaire et Hemingway entre autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *