Meda films : Le Maroc se rattrape

Meda films : Le Maroc se rattrape

Le Maroc n’a pas participé au programme Meda films développement (MFD) 2006. C’est ce qui a été rapporté par Nabyl Ayouch, responsable de ce programme financé en grande partie par l’Union européenne. Intervenant lors de la conférence de présentation du bilan 2006 et de l’édition 2007 du MFD, ce cinéaste a fait part de son regret à ce propos et rappelé que tous les pays de la zone Meda ont participé en force à cette édition 2006 sauf le Maroc. «Nous avons reçu deux candidatures marocaines uniquement et lorsque nous les avons examinées, elles se sont révélées inintéressantes. Pour cette raison, le Maroc a été absent du programme», précise Bahija Lyoubi, membre du comité pédagogique du MFD. Par rapport aux autres pays, le Maroc ne semblait pas intéressé par ce programme. Les responsables du projet expliquent cette situation par le manque d’information. «Il se peut que l’information n’ait pas bien circulé», ajoute Bahija Lyoubi. Pour l’édition 2007, le comité pédagogique a reçu beaucoup plus de candidatures. En tout 44 dossiers ont été envoyés, soit 15 de plus que l’an dernier.
Autre nouveauté, le Maroc y est représenté. Les candidatures sélectionnées seront annoncées vers la fin du mois de mars. «Le comité pédagogique tiendra une réunion de travail du 2 au 7 mars prochain à Paris et à la fin des travaux, nous allons annoncer les heureux élus», indique l’un des membres du comité. Dix tandems producteurs – scénaristes seulement seront sélectionnés et pourront, comme cela est de coutume, bénéficier de trois sessions de formation étalées sur l’année. Durant ces ateliers, ils seront encadrés par le comité pédagogique. Meda films developpement fait partie du programme euromed audiovisuel II.
D’un budget de 15 millions d’euros, il est financé à 80% par l’Union européenne et à 20% par la Fondation du festival international du film de Marrakech (FIFM). Cette année, deux nouveaux partenaires se sont allié au programme. Il s’agit du Centre national cinématographique français et l’European Audiovisual Entrepreneurs.

Comment participer au MFD

Le programme Meda films développement vise à encourager la production et la réalisation de projets de films dans les 10 pays de la zone Meda : à savoir l’Algérie, Israël, le Liban, la Palestine, la Tunisie, la Turquie et le Maroc. Pour y participer, les producteurs et scénaristes intéressés doivent envoyer leur dossier de candidatures en six exemplaires en français ou en anglais. Ce dossier comporte un formulaire d’inscription téléchargeable sur le site de MFD, un synopsis de deux pages maximum, une note d’intention du producteur, un scénario sous forme de continuité dialoguée à l’état le plus avancé, le CV du producteur, le CV de l’auteur et enfin une présentation de la société de production.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *