Mohamed Miftah remporte le Prix de la tolérance

Mohamed Miftah remporte le Prix de la tolérance

Le Prix arabe de la tolérance a été décerné, vendredi à Casablanca, au penseur et chercheur marocain Mohamed Miftah, pour ses travaux dans lesquels il défend les causes arabes et pour ses recherches sur la tolérance et l’identité arabe. Ce prix a été remis, lors des travaux de la 2ème rencontre du Réseau arabe pour la tolérance, en hommage à M. Miftah qui a contribué à enrichir la bibliothèque arabe de 17 ouvrages traitant de la culture de la cohabitation, des valeurs de tolérance et du droit à la différence. Lors de cette rencontre, organisée sous le thème «L’identité et la tolérance», en collaboration avec le ministère de la Culture, le Forum de la citoyenneté et le Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), le ministre de la Culture, Bensalem Himmich a, dans une allocution lue en son nom, souligné l’importance d’œuvrer au renforcement des valeurs de cohabitation et de tolérance. Il s’est félicité de l’action du Réseau arabe pour la tolérance qui, en organisant ce prix pour la 2ème année consécutive, fait preuve de sa détermination à poursuivre son œuvre pour enraciner ces valeurs à l’échelle du monde arabe. M. Himmich a également fait remarquer que la persévérance sur cette voie incombe à l’ensemble des acteurs de la société, dans la mesure où il s’agit d’un devoir et d’une mission à la fois éducatifs, culturels et médiatiques. Pour leur part, Rahma Bourqia, présidente de l’Université Hassan II de Mohammedia et M. Farouk Al Amd, conseiller à la division «société civile» de la Ligue arabe, ont donné un aperçu sur le rôle et les missions du Réseau arabe pour la tolérance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *