A l’occasion de la Coupe du monde : Driss Roukhe réalise le clip «Tchiki»

A l’occasion de la Coupe du monde : Driss Roukhe réalise le clip «Tchiki»

En pleine Coupe du monde de football 2018 en Russie, le réalisateur Driss Roukhe vient de mettre en scène le clip de «Tchiki» dédié à cet événement planétaire. Cette vidéo aux sonorités marocaines, anglaises, latines et africaines, sur fond de la voix du chanteur et compositeur, Nouri devrait, selon les initiateurs, «résonner dans nos oreilles tout l’été».

Dans ce nouveau titre, le chanteur partage, selon la même source, l’affiche avec des artistes de diverses nationalités qu’il rassemble le temps d’un single. «Pour illustrer «Tchiki» qui évoque la route du Maroc vers la Coupe du monde en Russie, Nouri, accompagné du chanteur chilien Andres Alejandro, de la chanteuse guinéenne Reya et de la jolie voix marocaine Jihane Ikrou Soussi, se met en scène dans un clip coloré, riche en émotions», précisent les initiateurs. Cette vidéo évoque, selon la même source, le passé et le présent du sésame marocain, 20 ans plus tard vers la Coupe du monde, entre déception, espoir, rêve d’enfant, nostalgie, ancienne et nouvelle génération et ambition.

Quant à l’idée du scénario, elle est conçue par le réalisateur, également acteur, et son ami Adam Majdoul.

En détail, Driss Roukhe a mis en scène ce clip de 3 minutes tourné à Casablanca entre le quartier «El Hank» et un hôtel de renom. «J’ai imaginé l’intégralité du clip dans ma tête, ensuite j’ai mis mes idées sur papier. Je suis très content de ce métissage de cultures autour d’une chanson à vocation nationale», indique-t-il. Le réalisateur, qui détaille sa démarche, s’exprime également sur le contenu de la vidéo. «La réconciliation avec le ballon rond marocain à la Coupe du monde et l’encouragement des Lions de L’Atlas dans leur aventure russe, tel est le leitmotiv de ce morceau au rythme endiablé, avec beaucoup de messages véhiculés en images dans un clip qui raconte une histoire dans laquelle chaque Marocain se retrouvera peut-être», enchaîne-t-il. Dans l’ensemble, le tube et le clip «Tchiki» résument ainsi plusieurs étapes de la vie du football marocain dans le contexte de la Coupe du monde. La vidéo met en relief toute cette nostalgie depuis 1998, l’espoir des enfants devenus adultes et qui vont vivre après tant d’années la participation marocaine à ce rendez-vous mondial du ballon rond. De quoi permettre aux générations montantes de revivre cette ambiance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *