Andaloussiyate 2017 : Une 14ème édition aussi riche que variée

Andaloussiyate 2017 : Une 14ème édition aussi riche que variée

Elle célèbre le 60ème anniversaire de l’Association des amateurs de la musique andalouse au Maroc

Cette rencontre rendra hommage à deux figures, à savoir Feu Haj Driss Touimi Benjelloun, président et fondateur de l’association, et Driss Dahak, ancien secrétaire général du gouvernement.

Les mélomanes de la musique andalouse seront ravis. Les villes de Rabat, Casablanca et El Jadida accueilleront du 13 au 16 décembre la 14ème édition de Andaloussiyate, le festival international des musiques andalouses. Cette manifestation initiée par l’Association des amateurs de la musique andalouse au Maroc s’annonce festive et particulière. «La particularité de cette édition coïncide avec le 60ème anniversaire de notre association créée depuis 1958. Ainsi elle réunira des artistes et des groupes venus de plusieurs pays dont l’Espagne, l’Algérie, et la Tunisie», indique à ce sujet Mounir Sefrioui, directeur du festival et vice-président de l’Association des amateurs de la musique andalouse au Maroc. En effet, cette manifestation donne à voir une programmation riche et diversifiée.

Elle propose des soirées musicales, des hommages et une conférence. Côté musique, cette édition connaîtra la participation de plusieurs orchestres, chorales et groupes musicaux à l’instar du groupe de la Compañia De Baile Flamenco Duende de Algeciras, l’orchestre de Feu Mohamed Larbi Temsamani, l’ensemble de l’association culturelle Nassim El Andalous d’Oran, l’ensemble et chorale Dar Al Ala avec la participation du grand ténor Haj Mohamed Bajedoub, Abderrahim Souiri et Fatima Zahra Qortobi. On retrouve également l’orchestre du conservatoire de musique andalouse de Fès, l’ensemble tunisien Malouf Ennaoua de Kairouan, la jeune artiste Nabyla Maan accompagnée de son orchestre et l’orchestre de Feu Haj Abdelkrim Rais et autres. Outre les soirées musicales, Andaloussiyate propose une conférence scientifique placée sous le thème «Association des amateurs de la musique andalouse au Maroc, 60 ans de contribution artistique, littéraire et pédagogique». Celle-ci connaîtra la participation de plusieurs intervenants dont Jaafar Kenssoussi, Mohamed Thami Harrak, Abdeslam Chami et Idriss Dahak. Enfin, cette rencontre rendra hommage à deux figures, à savoir Feu Haj Driss Touimi Benjelloun, président et fondateur de l’association, et Driss Dahak, ancien secrétaire général du gouvernement.

L’association des amateurs de la musique andalouse au Maroc s’emploie depuis des décennies à préserver et à promouvoir la musique Al Ala, en publiant notamment des écrits consacrés à cet art mais surtout en recueillant différents morceaux voués à la disparition. Ils accomplissent depuis 60 ans maintenant un travail important pour la promotion de cette musique. «Notre but consiste avant tout à encourager les jeunes à pratiquer la musique andalouse, mais pas seulement. Il s’agit également de contribuer à valoriser et à préserver ce patrimoine culturel du Royaume», explique M. Sefrioui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *