Les nuits de Ramadan 2016: La musique marocaine revisitée à l’honneur

Les nuits de Ramadan 2016: La musique marocaine revisitée  à l’honneur

Les nuits de Ramadan sont de retour avec leurs soirées estivales et leurs spectacles vibrants. Initiée par l’Institut français du Maroc, cette manifestation se déroulera jusqu’au 26 juin dans onze villes marocaines.

Selon les organisateurs, cette année, les nuits de Ramadan mettront en exergue de la musique marocaine revisitée, entre mélodies orientales ou traditionnelles et réinterprétations contemporaines. «Nous vous proposons un retour aux sources de la musique maghrébine : une musique entre tradition et modernité dans un dialogue fructueux avec l’autre rive de la Méditerranée. Le son du oud, du guembri ou de la derbouka mêlé aux accents de la guitare, de la trompette et du clavier feront résonner dans nos oreilles la richesse d’une musique faite d’ouverture et de métissage», ajoutent dans ce sens les initiateurs.

De ce fait, le programme comprend dix-huit soirées animées par des artistes venus des quatre coins du monde.
A découvrir le musicien Titi Robin. Musicien compositeur et improvisateur français, il a construit dès le début de sa carrière un univers musical très personnel, cherchant une harmonie entre les différentes cultures qu’il côtoie quotidiennement et qui l’influencent directement et profondément. Ces cultures sont principalement celles des communautés gitanes et orientales, mêlées à l’environnement occidental.

Le public appréciera la musique de Mehdi Nassouli. Spécialiste du Hajhouj, ce jeune musicien a pu acquérir une solide connaissance de la tradition musicale gnaouie, de la dakka ou encore du malhoun. Ouvert à la fusion des genres musicaux, Mehdi Nassouli a participé à nombre de projets et de résidences de création musicale. Il a sillonné les continents, en collaborant avec de grands noms de la world music tels que Justin Adams, Nneka, Andy Emler, Sami Waro ou encore Alpha Blondy. Juillet dernier, Mehdi Nassouli a signé un album, «Taziri», en featuring avec le célèbre Titi Robin. A ne pas rater le concert de Boussou Ganga. Créée par Mâalem Hmida Boussou dans les années 90, cette formation connaît un succès national. De nombreuses rencontres et collaborations musicales ponctuent la vie de la formation : Randy Weston, Cheikh Tidian Seck, Sibré Samaké.
Les férus de la musique jazz seront bien servis avec le concert de Sofiane Saidi. Musicien atypique doté d’une voix envoûtante, Sofiane Saidi est un artiste aux multiples talents. De toutes ces expériences accumulées, et de sa culture musicale acquise depuis l’enfance, Sofiane Saidi a construit un style bien à lui, dans un subtil métissage de raï et d’électro anglais avec un soupçon de jazz.

Programme
• Agadir : Théâtre de verdure de la Municipalité: 22h
28 juin : Titi Robin & Mehdi Nassouli
• Casablanca, Théâtre 121, 22h
15 juin : Titi Robin  Mehdi Nassouli
• El Jadida : Parc Mohammed V, 22h30
16 juin : Smadj
17 juin : Mââlam Hassan Boussou
18 juin : Soufian Saidi
• Essaouira : Dar Souiri, 22h
22 juin : Titi Robin & Mehdi Nassouli
Fès, Site de l’association Fès-Saiss, 22h
17 juin : Titi Robin & Mehdi Nassouli
18 juin : Smadj
19 juin : Soufian Saidi
• Kénitra :Place Municipalité, 22h
17 juin : Smadj

• Marrakech : Théâtre de plein air de l’Institut, 22h
18 juin : Mââlam Hassan Boussou
21 juin : Titi Robin & Mehdi Nassouli
• Meknès : Place L’Hdim, 22h
20 juin : Titi Robin & Mehdi Nassouli
21 juin : Smadj
• Rabat : Villa des arts, 22h
18 juin : Titi Robin & Mehdi Nassouli
21 juin : Mââlam Hassan Boussou
• Tanger : Cour de l’Institut
français, 22h30
19 juin : Smadj
• Tétouan : Jardin de l’Institut français, 22h30
16 juin : Titi Robin & Mehdi Nassouli

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *