Marouane El Amiri lance bientôt son quatrième album

Marouane El Amiri lance bientôt son quatrième album

Il vient de participer au 12ème Festival nautique international de Rabat

Après avoir brillé en art de l’aïta, l’artiste a lancé un single populaire intitulé «Derti Fiha Sahafa».

Le jeune chanteur marocain Marouane El Amiri lancera bientôt son quatrième album compilant six singles. Cette œuvre, dont les paroles et la composition sont respectivement conçues par l’auteur Aziz Bouâalam et l’arrangeur Adil Lakhlifi, sera produite par la société Firas Edition.

En fait, l’interprète vient de collaborer avec la même équipe pour les fins de son dernier single intitulé «Fout errejla whder».

Outre ces œuvres, l’artiste vient d’animer un concert au 12ème Festival nautique international de Rabat organisé à l’occasion de la Fête du Trône. Lors de cette manifestation, le chanteur, communément appelé «Stati junior», a interprété des œuvres de l’art de l’aïta ainsi que des chansons de la star Abdelaziz Stati, notamment «Moulay Taher» et «Atini el visa wlpasseport» fort appréciées par le public. A propos de cette appellation, Marouane El Amiri indique que déjà sa «voix ressemble à celle de Stati. C’est le public qui a ressorti cette similarité». Il précise que la grande star marocaine lui offre un «soutien». «Stati apprécie mon style», exalte le jeune chanteur qui dit également que le public lui a attribué le fameux nom de scène.

Après avoir brillé en art de l’aïta, cet artiste, âgé de 25 ans, a mené une expérience en chant du raï. Il a d’ailleurs lancé un single populaire intitulé «Derti Fiha Sahafa». Cela étant, le chanteur a débuté sa carrière en 2009 après avoir reçu sa formation en aïta par l’artiste Mbarek El Aouni. Après quoi, il a participé à plusieurs manifestations dont le festival Al aïta à Casablanca. Comme il a animé des concerts à Tanger, Fkih Ben Saleh, Beni Mellal et El Jadida.

En plus de son prochain album, Marouane El Amiri a lancé trois autres. Le dernier étant intitulé «Lemmima» qui a comporté six singles dont un portant le même titre que l’album. Cet opus comprend également les singles «Ila dehkat waara» (Elle est magnifique quand elle sourit), «Rani Felgherba» (Je suis à l’étranger), «Swaken», «Brawel» et «Zaâri». Selon l’artiste, «Swaken» exalte les saints. Quant à «Zaâri», c’est une chanson qui relève de l’art d’al aïta qui est un patrimoine, au moment où «Brawel» est une chanson dont les paroles sont accompagnées de rythmes light. Pour préparer cet album, il avait collaboré avec les auteurs Saïd Erroummani et Aziz Bouâalam. Quant à son premier album intitulé «Hetta Fat El Fout», il remonte à 2013. Alors que son deuxième album datant de 2016, il s’appelle «Elli nebghiha tebghi wahed akhour».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *