Patrimoine: Casablanca fête ses cent ans d’urbanisme

Patrimoine: Casablanca fête ses cent ans d’urbanisme

La ville de Casablanca fête cette année son premier siècle d’urbanisme. Le premier code de l’urbanisme a été promulgué au Maroc en 1914.

La même année, Casablanca s’est dotée de son premier plan d’urbanisme, le plan Prost. Ce plan sera le premier pas vers un long chemin d’expériences d’urbanisme qui fera de Casablanca la métropole qu’elle est aujourd’hui. C’est par un colloque rassemblant architectes, urbanistes, historiens,  sociologues et économistes que la ville célèbrera cet anniversaire les 23 et 24 octobre à la Mahkama des habous.

L’événement est organisé par l’Ecole d’architecture de Casablanca (EAC) en partenariat avec la mairie de la ville, l’Agence urbaine de Casablanca, le Centre régional d’investissement (CRI) de Casablanca, l’association Casamémoire, l’Institut français de Casablanca et l’Ecole nationale supérieure d’architecture (ENSA) de Marseille. Selon un communiqué des organisateurs, ce colloque rassemblera des experts nationaux et internationaux qui s’interrogeront sur la fonction du plan et son impact sur le fait urbain tout en traçant une vision d’avenir pour la métropole.

En plus des panels qui se tiendront à la Mahkama des Habous, l’événement connaîtra également la mise en place de Workshop pour les étudiants, de projections de films et d’expositions de documents sur l’urbanisme et le patrimoine bâti de Casablanca.

Plusieurs endroits de la ville participeront ainsi à la célébration dont l’institut français, les anciens abattoirs ou encore la bibliothèque de la Fondation du Roi Abdul Aziz. La séance d’ouverture du colloque accueillera des invités de marque à l’image de Nabil Ben Abdellah, ministre de l’habitat et de la politique de la ville, Mohamed Laenser, ministre de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire national, Lahcen Daoudi, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Mohamed Sajid, maire du Grand Casablanca  ou encore Mohamed El Aouzaï, gouverneur, directeur général de l’Agence urbaine de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *