Potins

Potins

Abdelhadi Belkhayat inquiet pour l’amitié
«Je suis inquiet pour l’avenir de l’amitié », nous dit Abdelhadi Belkhayat.
« On ne s’enquiert plus de l’état de ses amis et proches », précise le  chanteur. C’est ce constat qui a inspiré à l’artiste l’idée de faire un album intitulé « Rabi Moulay ». Cet album, dont les paroles sont écrites par Ali Haddani, est ainsi dédié à l’amitié et à l’amour. « Depuis mon enfance, j’ai le cœur tendre. A l’amour, j’ai toujours incliné (…) Quand les proches s’absentent, je me lance à leur recherche. Mais eux, ô ironie du sort, ils restent indifférents même à ta mort », dit la chanson qui paraîtra en album «très prochainement », annonce le chanteur. Ahmed Alaoui, qui a composé le texte de cette chanson, abonde dans le même sens. Pour ce musicien, cet album (actuellement en registre-ment) a pour objectif de sensibiliser à l’importance des relations humaines.

Hanane Fadili et sa “moda-ouana”
L’humoriste Hanane Fadili termine l’écriture de son sketch dont la moitié a été présentée en avant-première lors de la soirée de Samira Bensaïd sur 2M. Il s’agit du sketch : « Moda-ouana » dans lequel Hanane Fadili fait sa propre lecture du nouveau code de la famille, de façon satirique. Ce sketch est constitué de 7 monologues dont un sur la lutte contre l’analphabétisme. Quand elle aura terminé l’écriture de ce sketch, Hanane débutera le tournage d’un sketch télévisé qui sera produit et diffusé par la télévision algérienne. « Nass Mlah City » est le nom de cette fresque d’humour. Notre humoriste travaillera aux côtés de son frère Adil Fadili dans la réalisation. « Le tournage de ce ce sketch télévisé en 6 épisodes débutera en été en terre algérienne et tunisienne. La sortie, c’est pour Ramadan prochain sur la télévision algérienne. Mais pour son public au Maroc, Hanane réserve une grande tournée qui débutera à partir de juin prochain et aura lieu dans les principales villes du Maroc. Parmi les sketchs que Hanan réserve à son public, il y a le personnage de Naïma qui l’a  propulsé dans l’univers de l’humour marocain. Cette tournée cible essentiellement les Marocains résidant à l’étranger.
Le public-phare de Hanane. Cette humoriste de talent ne s’arrête pas, même si son “Hanane show a” été à « brutalement arrêté pour des raisons inexplicables»  déclare Hanane avec un air tristounet.

Mohamed Ousfour troque la caméra pour la plume
Le pionnier du cinéma marocain, Mohamed Ousfour, est en pleine écriture de scénario. Le réalisateur du «Fils maudit » déclare qu’il vient d’entamer l’écriture du scénario d’un téléfilm. « L’otage des évadés» est le titre de cette œuvre qui sera produite par la première chaîne de télévision nationale. Ce téléfilm est une fiction. Mohamed Ousfour ne veut pas se lancer dans les films sentimentaux : «Je me lasse des films d’amour à l’eau de rose, je préfère la fiction, la plus animée ».
Cette proposition est à l’initiative du directeur de la TVM Fayçal Laraïchi. « Lors de la 4ème édition du Festival international du film de Marrakech, Fayçal Laraïchi m’a annoncé que les portes de la TVM m’étaient ouvertes ». Ousfour l’a pris au mot et s’est tout de suite mis au travail.
Ceci vient démontrer que même à 70 ans, Mohamed Ousfour a encore des projets pleins la tête.

Rafika Ben Maïmoun, une costumière
Scénographe de formation, Rafika Ben Maïmoun s’est spécialisée après ses études à l’ISADAC dans le dessin des costumes. Cette réputation lui a valu d’être très sollicitée par les troupes de théâtre nationales, les offres qui lui ont été jusqu’ici faites s’expliquant d’une part par son don pour les costumes, mais aussi par le déficit que le Maroc enregistre en matière d’artistes formés à ce métier. A la question : « Pourquoi les costumes spécialement ? », Rafika Ben Maïmoun nous a dit qu’elle avait toujours trouvé du plaisir à accomplir cette tâche. « Mon rapport aux costumes date de mon enfance, lorsque j’étais encore écolière », se réjouit-elle. Née le 19 janvier 1970, Rafika Ben Maïmoun plusieurs prix des meilleurs costumes : Prix pour les costumes de « Keïd r’jal » (2000), de « Harraz Aouicha » (2003), entre autres. Pour le reste, Ben Maïmoun a été sollicitée en 2005 pour les costumes des deux pièces
«Le long hiver de Rita»  (texte du poète palestinien Mahmoud Darwich) et « Les filles de Lalla Mennana ».

Ahmed Massaïa ne prend pas de « retraite » !
Même après sa retraite de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle, Ahmed Massaïa ne désarme pas. Cet ex-directeur de l’ISADAC a entrepris depuis son départ de cet institut (fin 2004) une tâche autrement ardue : faire un livre d’histoire sur le théâtre marocain, depuis son vieux temps jusqu’à aujourd’hui. Dans ce livre en préparation, Massaïa voudrait d’abord établir un aperçu historique sur le théâtre marocain, puis sur la formation depuis l’apparition du théâtre au sens occidental du terme jusqu’à aujourd’hui, ensuite sur la critique de quelques pièces de théâtre et enfin sur la politique théâtrale au Maroc. Pour accomplir cette tâche énorme, Massaïa s’est isolé depuis quelque temps dans sa maison à Oued Law (nord du Maroc).

Kholoud pour la bonne cause
Ces derniers jours, Kholoud fréquentait les prisons, les hôpitaux, les usines de textile, le monde rural… Mission : sensibiliser les prisonnières, les ouvrières, les handicapées et autres femmes victimes sur le nouveau code de la famille (Moudawana). Vedette de « Coquelicots», spectacle instructif sur les droits de la femme, Kholoud dit en avoir tiré de bonnes leçons. « L’expérience que je viens de vivre est enrichissante aussi bien sur le plan professionnel que celui personnel », dit-elle avec un brin de joie. De son passage à la prison de Salé, elle dit avoir gardé un souvenir émouvant. « J’ai été très touchée de constater que des filles à la fleur de l’âge soient enfermées en prison », s’émeut-elle, une larme dans la voix. Favorablement accueillie par le pays, notamment les acteurs sociaux, la pièce « Coquelicot » sera en tournée nationale dans les prochains jours. Pour ceux qui n’auront pas l’occasion de la voir, la pièce sera par ailleurs diffusée sur la 2ème chaîne de télévision nationale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *